Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résection vertébrale monobloc pour cancer pulmonaire : 12 ans d'expérience - 22/12/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2006.06.012 
J.-B. Chadeyras a, , C. Mazel b, D. Grunenwald c
a Service de chirurgie générale à orientation thoracique, CHU Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 
b Département de chirurgie orthopédique, institut mutualiste Montsouris, 42, boulevard Jourdan, 75014 Paris, France 
c Service de chirurgie thoracique, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Rapporter une étude rétrospective monocentrique de résection vertébrale monobloc pour cancer bronchopulmonaire. Des données de survie à long terme nous permettent de préciser les facteurs pronostiques.

Matériel et methode

De 1993 à 2004, 32 malades ont été opérés d'un cancer bronchopulmonaire par résection vertébrale monobloc. Vingt-et-un patients avaient reçu un traitement d'induction (16 fois une chimiothérapie, une fois une radiothérapie et quatre fois une association radiothérapie et chimiothérapie). Vingt-six patients ont eu une lobectomie, trois une pneumonectomie et trois une exérèse atypique. Six vertébrectomies totales et 26 partielles ont été réalisées. Les malades se répartissaient en neuf stades IIb, deux stades IIIa et 21 stades IIIb.

Résultats

Aucune mortalité opératoire n'a été observée. Dix patients (31 %) ont eu des complications majeures ; dont quatre spinales. Une résection complète a été obtenue 28 fois (87 %). Il y a eu dix récidives locales (31 %). La survie globale à deux ans était de 65 %, à cinq ans de 24 % (médiane 32 mois). En analyse univariée deux facteurs influençaient favorablement la survie : le caractère complet de l'exérèse (p=0,01) et la réalisation d'une chimiothérapie d'induction (p=0,04).

Conclusion

La résection monobloc avec vertébrectomie pour cancer bronchopulmonaire est une intervention difficile grevée d'une lourde morbidité. Des taux de survie à long terme encourageants font considérer cette chirurgie comme une option thérapeutique pour le traitement des cancers pulmonaires localement avancés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To report a single-institution retrospective study of radical en bloc resection for lung cancer invading the spine.

Methods

Between 1993 and 2004, 32 patients underwent partial or total vertebrectomy for non-small cells lung cancer with spinal extension. Twenty-one received induction treatment (chemotherapy, N=16; radiation, N=1 and chemoradiotherapy, N=4). Pneumonectomy was performed in 3 patients, lobectomy in 26 patients and wedge resection in 3 patients. Partial vertebrectomy was performed in 26 patients and total vertebrectomy was performed in 6 patients. Tumor stage was IIb in 9 patients, IIIa in 2 patients and IIIb in 21 patients.

Results

There was no immediate postoperative mortality. Major morbidity was observed in 10 patients (31%), including 4 complications related to spinal surgery. For 28 patients, a completed resection was achieved (87%). 2-years survival was 65% and 5-years survival was 24%. Completed resection and induction chemotherapy appear to be determinant prognostics factors (respectively p=0,01 and p=0,04 in univariate analysis).

Conclusion

Radical en bloc resection with vertebrectomy for lung cancer is technically demanding. Encouraging long-term survival suggest that this surgical approach could be a valid option for selected patients with vertebral involvement of lung cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchopulmonaire, Envahissement vertébral, Cancer localement avancé, Tumeur de Pancoast, Vertébrectomies

Keywords : Lung cancer, Vertebral involvement, Locally advanced cancer, Pancoast's tumor, Vertebrectomy


Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 10

P. 616-622 - décembre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.