Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie d'exérèse élargie et reconstruction cervicale pour cancer anaplasique de la thyroïde. À propos d'un cas - 22/12/06

Doi : 10.1016/j.anchir.2006.05.007 
A.-C. Collin a, , K. Chekaroua b, T. Delaporte b, J.-P. Droz c, J.-L. Peix d, E. Delay b
a Service de chirurgie plastique et reconstructrice, centre Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69007 Lyon, France 
b Service de chirurgie plastique et reconstructrice, centre Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69007 Lyon, France 
c Service d'oncologie médicale, centre Léon-Bérard, 28, rue Laennec, 69007 Lyon, France 
d Service de chirurgie générale et endocrinienne, centre hospitalier Lyon-sud, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude

Le cancer anaplasique de la thyroïde est une pathologie rare et très aggressive. Le but de ce travail est de présenter le cas d'une patiente ayant bénéficié d'un traitement médicochirurgical, d'analyser les facteurs ayant permis sa guérison et de replacer cette observation par rapport aux données de la littérature.

Patient et méthodes

Il s'agit d'une patiente, prise en charge en 1996 pour un cancer anaplasique thyroïdien avec envahissement cutané cervical. Le traitement chirurgical a consisté dans un premier temps en une thyroïdectomie totale élargie au tissu cutané cervical antérieur associée à un curage cervical bilatéral. Initialement, la perte de substance cutanée a été couverte par une plaque de Goretex. Secondairement, la patiente a bénéficié d'une reconstruction par un lambeau musculocutané de latissimus dorsi. Enfin, le traitement a été complété par une radiothérapie et une chimiothérapie.

Résultats

Après neuf ans de recul, la patiente est considérée comme guérie. Elle ne présente aucune séquelle fonctionnelle. Le résultat esthétique de la reconstruction est considéré comme très satisfaisant.

Conclusion

Ce cas clinique montre qu'une prise en charge multimodale associant exérèse large, radiothérapie et chimiothérapie peut donner une chance de survie à ces patients. Après exérèse large et devant la perte de substance cervicale de grande taille, nécessitant une cicatrisation rapide, un lambeau musculocutané de latissimus dorsi a été une bonne solution de couverture.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Study aim

Anaplastic carcinoma of the thyroid is a rare but highly malignant tumor. The goal of this study was to present the case of a patient who underwent a multimodal treatment and to analyze prognosis factors.

Patient and methods

We present the case of a patient treated in 1996 for an anaplasic thyroid carcinoma with cervical cutaneous invasion. The initial surgical procedure was a total thyroidectomy extended to the anterior cervical skin associated to bilateral neck dissection. The patient underwent a differed reconstruction with musculocutaneous latissimus dorsi flap. Management was then supplemented by radiotherapy and chemotherapy.

Results

This patient is free of tumor 9 years after this multimodal management. She does not present any functionary sequela and plastic results of the reconstruction is considered as very satisfactory.

Conclusion

Anaplastic carcinoma is one of more aggressive neoplasm affecting humans. This case report suggests that multimodality therapy, including surgery, chemotherapy and radiotherapy may offer hope for long-term survival. A musculocutaneous latissimus dorsi flap is a reliable solution to cover this large cervical defect.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Carcinome anaplasique thyroïde, Lambeau de latissimus dorsi, Reconstruction cervicale

Keywords : Anaplastic thyroid carcinoma, Latissimus dorsi flap, Cervical reconstruction


Plan


© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 131 - N° 10

P. 631-635 - décembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Paragangliomes malins héréditaires : problèmes liés à la prise en charge des formes non sécrétantes
  • S. Bonnet, X. Durand, O. Baton, A.-P. Gimenez-Roqueplo, E. Baudin, J. Visset, J.-P. Algayres, B. Baranger
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Crohn révélée par une sténose duodénale. Stratégie chirurgicale
  • M. Gonzalez, S. Collaud, P. Gervaz, J.-L. Frossard, P. Morel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.