Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Duodénopancréatectomie céphalique pour adénocarcinome de la tête du pancréas : la conservation pylorique modifie-t-elle la morbidité et le pronostic ? - 01/01/02

N.  Pirro 1 * ,  I.  Sielezneff 1 ,  J.  Cesari 1 ,  B.  Consentino 1 ,  R.  Gregoire 2 ,  C.  Brunet 1 ,  B.  Sastre 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But : Évaluer l'influence de la conservation pylorique sur la morbidité et le pronostic des patients ayant eu une duodénopancréatectomie céphalique pour adénocarcinome du pancréas.

Patients et méthodes : Entre 1985 et 1999, 183 patients ont été opérés d'un adénocarcinome de la tête du pancréas. Parmi eux, 63 patients (40 hommes, âge moyen : 63 ans, extrêmes : 41-77) ont eu une exérèse curative et ont été inclus dans cette étude rétrospective. Ils ont été répartis en deux groupes en fonction du type d'exérèse. Dans le groupe I l'intervention comportait une conservation pylorique (n = 35). Dans le groupe II l'exérèse comprenait une gastrectomie polaire inférieure (n = 28). Le pronostic a été comparé pour ces deux groupes. Les critères d'évaluation étaient le taux de récidive locorégionale, la fréquence des évolutions métastatiques de la maladie et la durée de la survie.

Résultats : La durée d'intervention, les taux de mortalité (groupe I : 0 %, groupe II : 3 %), de morbidité générale (p = 0,37) et spécifique (p = 0,30), la fréquence des troubles de la vidange gastrique (groupe I : 20 %, groupe II : 35 %, p = 0,88) ont été identiques dans les deux groupes. La durée du drainage gastrique a été plus brève dans le groupe I (six contre huit jours, p = 0,01). Le pronostic a été identique qu'il y ait eu ou non une conservation pylorique (métastases : groupe I : 39 %, groupe II : 56 %, p = 0,12 ; récidives locorégionales : groupe I : 58 %, groupe II : 43 %, p = 0,09 ; durée de la survie : groupe I : 18 mois, groupe II : 19 mois, p = 0,77).

Conclusion : Ces résultats suggèrent qu'une conservation pylorique peut être proposée aux malades ayant une duodénopancréatectomie céphalique pour un adénocarcinome du pancréas, sans en altérer le pronostic.

Mots clés  : adénocarcinome du pancréas ; conservation pylorique ; duodénopancréatectomie.

Abstract

Study aim: To evaluate the influence of a pylorus-preserving on the morbidity and prognosis of patient with pancreaticoduodenectomy for adenocarcinoma of pancreas.

Patients and methods: Between 1985 and 1999, 183 patients were operated on for pancreatic adenocarcinoma. Among them, 63 patients (40 men, mean age 63 years, range 41-77 years) had curative resection and were included in this retrospective study. They were classified according to the type of resection. In the group I, the procedure included a pylorus-preserving pancreaticoduodenectomy (n=35). In the group II, the procedure included polar inferior gastrectomy (n=28). The prognosis was compared. Parameters for comparison were rate of local recurrence, rate of metastatic evolution and duration of survival.

Results: The operative length and mortality rate (group I: 0%, group II: 3%), general (p=0.37) and specific morbidity (p=0,30), frequency of delayed gastric emptying were similar in the 2 groups (group I: 20%, group II: 35%, p=0.88). The duration of naso-gastic aspiration was shorter in the group I (6 days vs 8, p=0.01). The prognosis was the same in the 2 groups (metastasis: group I: 39%, group II: 56%, p=0.12, local recurrence: group I: 58%, group II: 43%, p=0,09, mean survival: group I: 18 months, group II: 19 months, p=0.77).

Conclusion: These results suggest that pylorus preserving pancreatoduodenectomy could be performed for patients with adenocarcinoma of the head of the pancreas and does not compromise survival.

Mots clés  : pancreatic adenocarcinoma ; pancreaticoduodenectomy ; pylorus-preserving.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 2

P. 95-100 - février 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Construction d'un néorectum après exérèse rectale : les réservoirs coliques
  • É. Rullier
| Article suivant Article suivant
  • Pancréatite aiguë après traitement chirurgical des anévrismes de l'aorte abdominale
  • E. Vibert, J.P. Becquemin, N. Rotman, D. Mellière

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.