Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Discordance entre la taille réelle d'un incidentalome surrénalien et son estimation radiologique. Remise en question des critères décisionnels opératoires - 01/01/02

T.  Defechereux * ,  C.  Degauque,  E.  Hamoir,  G.  Lamberty,  L.  Preud'homme,  M.  Meurisse*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : Dans l'évaluation d'une masse surrénalienne de découverte fortuite, la détermination précise de la taille est un élément important. Cependant, à de nombreux égards, le critère « taille » est fortement controversé : il permet difficilement, à lui seul, de distinguer une tumeur bénigne d'une tumeur maligne, d'une métastase ; pour les tumeurs entre 3 et 6 cm, il n'existe pas de véritable consensus sur la taille minimale à partir de laquelle une exérèse est recommandée.

À ce jour, l'importance à accorder au facteur « taille » est largement relativisée et ce d'autant que quelques travaux suggèrent une sous-estimation dans l'estimation de la taille radiologique des incidentalomes par tomodensitométrie.

Le but du travail a été de vérifier dans notre expérience cette affirmation.

Patients et méthodes : Notre étude a comparé la taille radiologique estimée et la taille histologique de 26 tumeurs surrénaliennes opérées par laparoscopie.

Résultats : Nos résultats confirment l'inaptitude des examens par tomodensitométrie et par résonance magnétique à évaluer la taille réelle des incidentalomes et particulièrement quand ils sont estimés à des valeurs inférieures à 3 cm.

Le pourcentage de sous-estimation a été de 108 % pour les examens par résonance magnétiques et de 101 % pour le CT-scan.

Conclusion : La décision chirurgicale ne doit pas reposer sur le seul critère de taille, même si l'avènement et les avantages de la chirurgie laparoscopique ont probablement modifié certaines de nos décisions cliniques ; les radiologues doivent réaliser des coupes millimétriques de la tumeur dans l'axe céphalo-caudal afin d'apprécier avec plus de précision la taille des incidentalomes surrénaliens.

Mots clés  : anatomopathologiques ; caractéristique ; incidentalomes ; taille radiologique.

Abstract

Aim of the study: The accurate assessment of tumour size is an important consideration during preoperative evaluation of adrenal tumors, particularly incidentaloma; however the “size criteria” is still a controversial topic in some respects: size is a bad indicator of malignancy, there is still a confusion in the “grey zone” for tumors between 3 and 6 cm, and no universal consensus on the exact cut-off value for resection has been agreed. Nowadays it is clearly accepted that the “size criteria” alone is extremely limited in the assessment of adrenal tumor, moreover some studies suggested the relative inaccuracy of conventional CT in evaluating the size: radiological examination underestimated consistently adrenal tumor size. The aim of this study was to confirm those suggested data.

Patients and methods: Our study compared the radiological estimated size and the histological size of 26 incidentaloma operated on with a laparoscopic approach.

Results: Our data confirm the inaccuracy of CT and MRI in predicting the size of incidentaloma particularly for tumor measuring less than 3 cm. CT and MRI significantly underestimated size of adrenal tumors, 108% for MRI and 101% for CT-scan.

Conclusion: The decision to operate, even with the advent and safety of laparoscopic adrenalectomy, cannot only rely on the “size criteria”. Radiologists have to perform multiple 1 mm cuts until the very superior and inferior tip of this tumor in order to provide a better estimation of the size.

Mots clés  : histological size ; incidentalomas ; radiological estimated size.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 2

P. 126-129 - février 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cholécystectomie par laparoscopie en ambulatoire
  • H. Johanet, C. Laubreau, R. Barei, F. Descout, J.P. Foulon, V. Tixier
| Article suivant Article suivant
  • La trachéotomie translaryngée selon la technique de Fantoni : à propos de 104 observations
  • D. Divisi, G. Altamura, C. Battaglia, W. Di Francescantonio, E. Rosa, G. Torresini, C. De Sanctis, R. Crisci

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.