S'abonner

Les phéromones humaines ont-elles un intérêt pratique en sexologie ? - 15/05/07

Doi : 10.1016/j.sexol.2006.05.005 
J. Vergriete  : MD
53, rue du Général-Leclerc, 94000 Créteil, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une lecture de la littérature médicale depuis les premières observations, permet de suivre l'évolution du concept des phéromones humaines, sujet mi-scientifique mi-journalistique. Deux phéromones sont actuellement commercialisées: l'androsténone et l'androsténol, conseillées dans le but d'améliorer l'attraction sexuelle, leurs effets démontrés sont modestes. L'androsténol possède la propriété de synchroniser le cycle menstruel. L'androsténone a un effet d'attraction chez la femme et d'inhibition de l'homme dans le choix de photographies ou de chaises imprégnées. C'est au début des années 1960, que Michaël décrit, dans les sécrétions vaginales, des substances identiques à celles retrouvées dans les sécrétions vaginales du macaque. Ces sécrétions étaient connues pour déclencher chez l'animal l'intérêt sexuel. Ces observations sont le point de départ de recherche des phéromones sur le comportement sexuel humain. Les découvertes ultérieures confirment la réalité d'un système phéromonal chez l'Homme. Le système olfactif accessoire (ou organe de Jacobson) nécessaire à la reconnaissance des phéromones est fonctionnel. Homo Sapiens Sapiens possède la capacité de traiter l'information des phéromones, mais leur impact sur le comportement sexuel est résiduel. Les études pertinentes demeurent peu nombreuses. Ces molécules sont néanmoins capables de modifier le cycle menstruel, l'ovulation de la femme ainsi que son humeur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A review of medical literature since the first observations enables us to monitor developments in the concept of human pheromones, a semi-journalistic and semi-scientific subject. Two pheromones are currently on the market: androstenone and androstenol. Recommended for increasing sexual attraction, their effects are modest. androstenol has the property to synchronize the menstrual cycle, whilst androstenone has an effect of attraction on women and inhibition on men. Analyzing people's choices amongst photographs or sprayed chairs has tested this attraction. At the beginning of the 1960's, Michaël described identical substances in vaginal secretions of women and monkeys. These secretions were known to arouse the animals' sexual interest. These observations are the starting point of research into the effects of pheromones on human sexual behaviour. Later discoveries confirmed the existence of human pheromones and their effects. The additional olfactive system (or Jacobson's organ necessary for the recognition of pheromones) is functional in man. Homo Sapiens Sapiens has the capacity to process information from pheromones, but their impact on sexual behaviour is residual. The relevant studies remain few and far between. These molecules are nevertheless able to modify the menstrual cycle, control ovulation and regulate mood cycles in women.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Phéromone, Comportement sexuel, Organe voméro-nasal, Androsténone, Androsténol

Keywords : Pheromone, Sexual behaviour, Vomeronasal organ, Androstenone, Androstenol


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 15-21 - janvier-mars 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparison of the effect of non-surgical treatment modalities on sexual functioning and quality of life of patients with carcinoma of the cervix: a pilot study
  • M.J.M. Van de Klundert, L. Incrocci, J. de Hullu, A. Snijders-Keilholz
| Article suivant Article suivant
  • Gender identity and preadolescence: a pilot study
  • C. Simonelli, R. Rossi, M.F. Tripodi, S. De Stasio, I. Petruccelli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.