Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

État septique aigu (choc septique) - 18/05/07

[25-090-A-10]  - Doi : 10.1016/S0000-0000(07)43636-1 
É. Wiel a : Praticien hospitalier, anesthésiste-réanimateur, O. Joulin b : Chef de clinique des Universités, assistant des Hôpitaux, anesthésiste-réanimateur, P. Pétillot b : Praticien hospitalier, anesthésiste-réanimateur, G. Lebuffe b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, anesthésiste-réanimateur, B. Vallet b,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, anesthésiste-réanimateur
a Samu régional de Lille, 5, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France 
b Pôle d'anesthésie-réanimation, Hôpital Claude Huriez, rue Michel-Polonovski, CHRU de Lille, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Médecine d'urgence
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La mortalité du sepsis sévère ou sepsis grave ou état septique aigu (défini comme une dysfonction ou hypoperfusion d'organe induite par une infection) et du choc septique (hypotension artérielle réfractaire au remplissage, associée à une dysfonction ou hypoperfusion d'organe) reste élevée (de l'ordre de 45 %), alors qu'une augmentation de leur incidence (par augmentation du dépistage) est attendue dans les 25 prochaines années. Une baisse significative de mortalité a cependant pu être enregistrée récemment au cours de plusieurs essais thérapeutiques isolés fondés sur un monitorage tourné vers la prise en charge globale de l'oxygénation tissulaire ou utilisant de nouvelles voies thérapeutiques. Comme pour l'infarctus du myocarde, la combinaison de ces nouvelles mesures thérapeutiques doit se faire dans un contexte global d'optimisation précoce et rapide (de 6 à 24 heures), débutant dès le service d'accueil des urgences. Les nouvelles voies thérapeutiques concernent principalement : l'utilisation des corticoïdes à doses modérées ; la modulation de l'activation de la coagulation par la protéine C activée ; la mise en place systématique de référentiels de soins de réanimation. Ce nouveau schéma de prise en charge devrait garantir à l'avenir une baisse importante de la mortalité et de la morbidité du sepsis (réduction attendue de 25 % au cours des 5 à 10 prochaines années).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sepsis, Oxygénation tissulaire, Protéine C activée, Corticoïdes, Référentiels

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.