Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le décubitus ventral au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë : une revue critique de la littérature - 24/05/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2006.11.017 
M.-S. Mebazaa b, N. Abid b, N. Frikha b, T. Mestiri a, M.-S. Ben Ammar b,
a Service d'anesthésie-réanimation, hôpital A.-Mami-Ariana, Tunisie 
b Service d'anesthésie-réanimation, CHU Mongi-Slim, 2046 La Marsa, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Réaliser une analyse critique de la littérature concernant les effets du décubitus ventral (DV) au cours du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA).

Méthodes

Une recherche systématique (Highwire, Medline, Cochrane Library, de 1976 à 2004), en utilisant les mots clés: prone position; acute respiratory distress syndrome, a permis d'inclure les études humaines, s'intéressant au DV, appliqué chez des patients atteints de SDRA, et cela quels que soient leurs objectifs ou leur type de protocole. La validité des études incluses a été appréciée par le niveau de preuve scientifique, avec recours à la grille de lecture d'un article thérapeutique proposée par l'Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (Anaes).

Résultats et conclusion

L'analyse qualitative des 58 études incluses (1500 patients en DV, 4000 épisodes de DV) a permis de conclure que: 1) le DV améliore l'oxygénation chez la majorité des patients atteints du SDRA (niveau de preuve I); 2) le DV améliore l'hémodynamique pulmonaire sans altérer l'hémodynamique systémique (niveau de preuve III); 3) le DV potentialise les manoeuvres de recrutement (niveau de preuve III); 4) en l'absence de critères prédictifs formels de réponse, un essai de DV ou au mieux deux s'imposent pour reconnaître les répondeurs au DV; 5) le DV devrait être indiqué le plus précocement possible au cours de l'évolution du SDRA sévère; 6) La durée optimale de DV serait de 18 à 23 heures par jour, jusqu'à amélioration de l'oxygénation, épuisement de l'effet positif du DV sur l'oxygénation artérielle ou décès du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To do a critical systematic review regarding effects of prone positioning (PP) in patients with acute respiratory distress syndrome (ARDS).

Methods

A systematic review (Highwire, Medline, Cochrane Library from 1976 to 2004), using the keywords: prone position, acute respiratory distress syndrome, allowed us to include the human studies on PP in ARDS patients, independantly of their objectives or their type of protocol. To appreciate the studies validity, we scored the quality evidence of the studies in order to grade our conclusions.

Results and conclusion

The qualitative analysis of the 58 included studies (1,500 patients returned prone, 4,000 episodes of PP) led to the following main conclusions: 1) the PP improves oxygenation in the majority of ARDS patients (level of evidence I); 2) the PP improves the pulmonary haemodynamics without altering the systemic haemodynamics (level of evidence III); 3) the PP enhances the recruitment maneuvers (level of evidence III); 4) because there are no formal predictive criteria for response to the PP, a “trial of PP” or better two PP trials are necessary to look for the responders; 5) the PP should be performed as early as possible in the course of severe ARDS; 6) the optimal duration of PP is 18 to 23 hours daily, and it should be continued until improvement of arterial oxygenation, or loss of the positive effect of PP on arterial oxygenation or evidently patient's death.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Décubitus ventral, Syndrome de détresse respiratoire aigu, Revue systématique

Keywords : Prone position, Acute respiratory distress syndrome, Systematic review


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 4

P. 307-318 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implementation of a weaning algorithm in postoperative cardiac ICU: simple enough to be implemented in a ventilator software
  • A. Belii, J. Pottecher, J. Huntzinger, L. Beydon
| Article suivant Article suivant
  • La mitochondrie : rôles et implications en anesthésie-réanimation
  • K. Nouette-Gaulain, A. Quinart, T. Letellier, F. Sztark

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.