Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bloc du plexus lombaire par voie postérieure réalisé sous anesthésie générale : étude descriptive de 93 cas - 24/05/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.03.012 
M. Destrubé, N. Guillou, C. Orain, M. Chaillou, C. Ecoffey
Service d'anesthésie-réanimation chirurgicale II, hôpital Ponchaillou, 2, rue Henri-Le-Guillou, 35033 Rennes cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L'abord du plexus lombaire s'est longtemps limité à une approche inguinale antérieure, le fémoral. L'approche postérieure constitue un véritable bloc plexique, permettant une extension plus constante de l'anesthésie aux trois principaux nerfs du plexus lombaire. Le but de l'étude était d'évaluer la pratique du bloc lombaire postérieur sous anesthésie générale.

Type d'étude

Étude prospective, descriptive, non randomisée.

Patients et méthodes

Au total, 93 patients ayant eu une chirurgie orthopédique de hanche ont été étudiés après consentement libre et éclairé. Outre les données démographiques, ont été recueillis les éléments de la technique de ponction, les complications éventuelles, les antalgiques per- et postopératoires.

Résultats

Le bloc était pratiqué par l'interne seul supervisé par un senior, par le senior seul, et par l'interne puis le senior dans respectivement 44, 45 et 11% des cas. La durée moyenne de procédure était de 6±3 min pour les internes, versus 5±2 min pour les seniors, et 9±4 min pour les deux réunis. Le contact osseux était trouvé sans réorientation de l'aiguille dans 72% des cas lors de la première approche, après réorientation de l'aiguille dans les autres cas sauf pour trois échecs de repérage. Le plexus lombaire était trouvé entre 60 et 90 mm de profondeur, avec une médiane de 75 mm. La réponse motrice était de type fémoral seul, parfois associé à une réponse obturatrice (six cas) ou sciatique (un cas); l'intensité minimale de stimulation observée était comprise entre 0,3 et 1 mA, avec une médiane à 0,6 mA. La durée du bloc analgésique était en moyenne de 16,5±4,5 heures, avec une médiane à 18 heures. La consommation moyenne de morphine dans les 24 premières heures postopératoires était de 8±8 mg, avec une médiane à 5,6 mg. Aucune complication neurologique du bloc lombaire n'a été retrouvée à la sortie du patient.

Conclusion

Le bloc du plexus lombaire par voie postérieure sous anesthésie générale est une technique relativement aisée et efficace pour assurer l'analgésie per- et postopératoire initiale de la chirurgie de la prothèse totale de hanche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

During many years the approach to the lumbar plexus has been the anterior paravascular technique described as a “3-1” block by Winnie. The posterior approach results in a complete block of the principal nerves of the lumbar plexus. The goal of the study was to evaluate the performance of the psoas compartment block with general anaesthesia.

Study design

Prospective, descriptive, non randomized study.

Patients and methods

Ninety-three patients scheduled for hip surgery were studied after informed consent. Demographic data, technical aspects of the puncture, complications, and intra- and postoperative analgesics were recorded.

Results

The block was performed by resident alone, senior alone, both in respectively 44%, 45, and 11% of cases. The mean duration of the procedure was 6±3 min for the residents, 5±2 min for the seniors, and 9±4 min for both. The transverse process was reach in 72% of cases during the first approach, after reorientation of the needle in the others cases, except 3 failures of attempt. The lumbar plexus was assessed within 60-90 mm of depth, with a median of 75 mm. The motor response was mainly a femoral response; the minimal intensity of stimulation was ranged between 0.3 and 1 mA, with a median of 0.6 mA. The duration of analgesic block was 16.5±4.5 hours, with a median of 18 hours. The morphine use during the first postoperative 24 hours was 8±8 mg, with a median of 5.6 mg. No neurologic complication was recorded at discharge from the hospital.

Conclusion

The psoas compartment block with general anaesthesia have shown it feasibility and efficiency on intra- and postoperative analgesia during hip surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bloc lombaire: abord postérieur, Complications, Technique: anesthésie générale

Keywords : Psoas compartment block, Complications, Technical procedure: general anaesthesia


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 418-422 - mai 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la fonction rénale périopératoire en chirurgie cardiaque : rôle de la cystatine C et de clairance de la créatinine calculée
  • G. Gueret, G. Kiss, E. Bezon, F. Lion, C. Fourmont, O. Corre, C. Vaillant, J.-L. Carre, C.-C. Arvieux
| Article suivant Article suivant
  • Qu'apporte le modèle de Stewart à l'interprétation des troubles de l'équilibre acide-base ?
  • H. Quintard, S. Hubert, C. Ichai

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.