Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Faut-il réévaluer le risque d'une embolie gazeuse compliquant une intervention avec insufflation de gaz carbonique ? - 24/05/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.01.021 
J.-E. Leroy a, J.-C. Le Péchon , B. Delafosse b, M. Fischler a,
a Service d'anesthésie, hôpital Foch, 92151 Suresnes, France 
b Service de médecine hyperbare, hôpital E.-herriot, 69437 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les embolies gazeuses de gaz carbonique sont considérées comme peu dangereuses compte tenu des caractéristiques de ce gaz. Nous rapportons trois observations d'embolie gazeuse survenues lors d'une coelioscopie, une mineure et deux majeures ayant conduit au décès malgré le recours à une oxygénothérapie hyperbare. Ces observations amènent à rediscuter de l'innocuité du gaz carbonique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Due to the characteristics of the carbon dioxide, gas embolism occurring during coelioscopy using this gas is usually considered as non critical. We report three observations of gas embolism which have occurred during laparoscopic surgery, one mild and two having led to death in spite of hyperbaric oxygen therapy. These observations prompted us to reevaluate the role of carbon dioxide in the severity of gas embolism.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Embolie gazeuse, Gaz carbonique, Coelioscopie

Keywords : Gas embolism, Carbon dioxide, Laparoscopic surgery


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 5

P. 459-463 - mai 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hématome péridural rachidien spontané au cours de la grossesse
  • D. Consolo, A.-A. Vadala, P. Rollin, B. Merle, C. Girard
| Article suivant Article suivant
  • Cathétérisme veineux central et tamponnade cardiaque : commentaire
  • C. Di Roio

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.