Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Qu'est ce qu'un taux de TSH élevé ? - 28/05/07

Doi : 10.1016/j.immbio.2007.02.006 
J.-L. Schlienger a, , R. Sapin b, S. Vinzio a, F. Luca a, B. Goichot a
a Service de médecine interne et nutrition, CHU Hautepierre, avenue Molière, 67098 Strasbourg cedex, France 
b Faculté de médecine, institut de biophysique, 4, rue Kirschleger, 67085 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La TSH plasmatique est un marqueur fondamental de la fonction thyroïdienne. De la définition des limites de l'intervalle de confiance dépend celle des formes frustes de dysthyroïdie caractérisées par une anomalie de la TSH sans anomalie des hormones thyroïdiennes. Si la valeur inférieure de 0,4 mU/l est globalement admise par tous, il n'en est pas de même pour la limite supérieure traditionnellement fixée à 4 ou 4,5 mU/l. Des données issues de populations indemnes de toute pathologie thyroïdienne, de toute affection générale et de tout traitement plaident en faveur d'une valeur proche de 2,5 mU/l. Cette valeur théorique issue de considérations strictement statistiques ne correspond probablement pas à la réalité clinique. L'analyse des données cliniques ou biologiques disponibles dans la littérature n'apporte guère de justifications d'autant plus que la mise en route d'un traitement substitutif pour une valeur de TSH comprise entre 2,5 et 4,5 mU/l expose probablement à davantage d'inconvénients que de bénéfices. En dehors du cas particulier de la grossesse, il n'y a d'ailleurs guère d'argument pour traiter l'hypothyroïdie fruste tant que la TSH n'atteint pas 10 mU/l. En conclusion, l'intervalle de confiance actuel de la TSH allant de 0,4 à 4 mU/l reste adapté en routine clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Measurement of TSH is the most sensitive test of thyroid function. The diagnostic of mild forms of dysthyroidism depends of the definition of the normal limits of serum TSH. The upper limit of TSH remains controversial. The conventional cut off of 4 to 4,5 mU/l is now under debate. Recent laboratories guidelines indicate that more than 95% of normal individuals have TSH levels below 2,5 mU/l. However this statistical value is not clinically receivable when summarizing the data available in several populations. The application of such an upper value of TSH would dramatically increase the diagnosis of subclinical hypothyroidism and might increase the use of thyroxin therapy in patients for whom there is no demonstrated therapeutic benefit. In conclusion, the conventional reference range of TSH from 0,4 to 4 mU/l remains applicable in a care practice setting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypothyroïdie fruste, diagnostic, TSH, Intervalle de référence

Keywords : Subclinical hypothyroidism, Diagnosis, TSH levels, Reference range


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 3

P. 160-166 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir devant une glycémie « limite supérieure »
  • L. Kessler, F. Moreau
| Article suivant Article suivant
  • Apport des nouveaux examens biologiques au diagnostic de la polyarthrite rhumatoïde
  • A. Nicoloudi, Y. Renaudineau, V. Devauchelle, A. Saraux, P. Youinou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.