Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs associés à la stratégie transfusionnelle au cours des anesthésies programmées pour arthroplastie de hanche ou de genou en France - 01/01/02

A.  Lienhart 1 * ,  F.  Péquignot 2 ,  Y.  Auroy 3 ,  D.  Benhamou 4 ,  F.  Clergue 5 ,  M.C.  Laxenaire 6 ,  E.  Jougla 2 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Déterminer au niveau d'un pays les facteurs explicatifs de la transfusion peropératoire de sang homologue et du choix d'une technique autologue (transfusion autologue programmée : TAP ; hémodilution normovolémique intentionnelle : HDNI ; récupération peropératoire : RPO).

Type d'étude : Enquête nationale sur un échantillon représentatif (3 jours d'anesthésie).

Méthodes : Analyses univariées et multivariées des données recueillies par l'enquête de la Sfar de 1996, relatives à 884 anesthésies pour prothèse totale de hanche ou de genou programmées.

Résultats : Les facteurs associés à une technique autologue ont été : un moindre recours à la TAP chez les personnes les plus âgées et les plus atteintes d'une comorbidité ; un moindre recours à la TAP pour les interventions les plus courtes ; un recours plus fréquent à la TAP lorsqu'un circuit fermé était utilisé ; en dehors de l'âge et de l'absence de TAP, il n'a pas été noté de facteur explicatif pour l'HDNI ; aucun facteur n'a été trouvé pour la RPO. Les facteurs associés à la transfusion peropératoire de sang homologue ont été : une plus grande fréquence chez les personnes de classe ASA ≥ 3 ; une plus grande fréquence dans les anesthésies de longue durée ; une réduction par un facteur de 4,4 intervalle de confiance à 95 % : 2,2-8,8 en cas d'utilisation de la TAP ; aucun lien n'a été retrouvé avec l'HDNI ou la RPO.

Conclusion : Ces données ont confirmé au niveau de la France les résultats des méta-analyses des études contrôlées concernant la TAP et l'HDNI et peuvent s'expliquer par les recommandations actuelles. Elles ont mis en évidence un lien inattendu entre le type de circuit anesthésique utilisé et la TAP.

Mots clés  : analyse multivariée ; anesthésie générale ; anesthésie locorégionale ; arthrodèse de genou ; arthrodèse de hanche ; circuit fermé ; hémodilution normovolémique intentionnelle ; récupération peropératoire ; transfusion autologue programmée ; transfusion sanguine.

Abstract

Goal of the study: To determine over a whole country what are the factors associated with an intraoperative homologous blood transfusion and with the use of autologous techniques (preoperative autologous blood donation : PABD; acute normovolemic hemodilution: ANVH; intraoperative red cell salvage: IRCS).

Study design: National enquiry using a large representative sample (3 days of anaesthesia in France).

Methods: Univariate followed by multivariate analyses of data gathered in 1996 during the survey leaded by the French society of anaesthesia and intensive care (Sfar) and corresponding to 884 scheduled hip and knee prosthesis surgical procedures.

Results: Factors associated with a decreased use of PABD programme were: 1- old age and high ASA physical status; 2- procedures of short duration. By contrast, an increased use of PABD was associated with anaesthetics in which a closed circuit had been used. Except for a significant association with increasing age and with absence of PABD used, no additional factor was found to be linked with ANVH. No factor among those studied was found related to the use of IRCS. Homologous blood transfusion was more frequently used in ASA ≥ 3 patients, in long duration surgeries while its use was decreased in patients with PABD (odds ratio for reduction by PABD : 4.4 95 % confidence interval : 2.2-8.8 ). Homologous blood transfusion was not related to the use of ANVH or IRCS.

Conclusion: These data obtained from a large national survey confirm previously published studies and meta-analyses and are in agreement with current recommendations. An unexpected relation between PABD and closed circuit anaesthesia has been found.

Mots clés  : acute normovolaemic haemodilution ; autologous blood transfusion ; blood transfusion ; closed circuit ; general anaesthesia ; hip prosthesis ; intraoperative blood salvage ; knee prosthesis ; multivariate analysis ; regional anaesthesia.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 1

P. 4-13 - janvier 2002 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.