Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude prospective du squelette de la main par densitométrie à rayons X et par ultrasons, chez les sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde récente - 01/01/01

Alain  Daragon,  Katarzyna  Krzanowska,  Olivier  Vittecoq,  Jean-François  Menard,  Isabelle  Hau,  Fabienne  Jouen-Beades,  Corinne  Lesage,  Jean-Marie  Bertho,  François  Tron,  Xavier  Le LoëtCorrespondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs. La déminéralisation osseuse observée dans la polyarthrite rhumatoïde récente est difficilement quantifiable. Nous avons voulu évaluer la capacité à mesurer cette perte osseuse et à discriminer des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde de ceux ayant un autre rhumatisme par deux méthodes : la densitométrie à rayons X et les ultrasons. Méthodes. Trente-deux patients, recrutés essentiellement en médecine libérale, ayant une polyarthrite périphérique récente (durée médiane d'évolution = quatre mois) ont été étudiés. Des évaluations cliniques, biologiques, et du squelette de la main ont été réalisés à l'inclusion, à six mois et à 12 mois. La mesure par densitométrie à rayons X a été réalisée sur 16 fenêtres osseuses. La vitesse de transmission des ultrasons a été réalisée à travers la phalange proximale des quatre doigts longs ; l'étude radiologique de l'atteinte articulaire a été réalisée selon l'index de Sharp modifié. À 12 mois, les patients étaient classés en polyarthrite rhumatoïde (n = 15 ; neuf femmes) ou en autres rhumatismes. Résultats. Nous avons trouvé une diminution significative de la densité minérale osseuse (DMO) de la main totale, dans le groupe polyarthrite rhumatoïde contre le groupe autres rhumatismes, à six et 12 mois (p < 0,05) ; une diminution non significative de la DMO des autres fenêtres osseuses dans le groupe polyarthrite rhumatoïde ; pas de modification significative des ultrasons dans les deux groupes ; pas de corrélation significative entre la diminution de la DMO et les paramètres cliniques, biologiques, et radiologiques, excepté pour l'interféron γ. Conclusion. La densitométrie à rayons X des mains de sujets atteints de polyarthrite rhumatoïde récente est capable de mettre en évidence une perte osseuse de la main totale dès six mois d'évolution.

Mots clés  : densité osseuse ; cytokines ; main ; polyarthrite rhumatoïde.

Abstract

Objective. Bone demineralization observed in early rheumatoid arthritis is not easily measured. To measure bone loss and to discriminate between rheumatoid arthritis and other rheumatic diseases, we used 2 methods: dual-energy X-ray absorptiometry and ultrasonography. Methods. From a population-based recruitment, 32 patients with early peripheral polyarthritis (median disease duration: 4 months) were studied. Clinical, laboratory, functional, hand-bone assessments were made at the entry, at month 6 and 12. Bone X rays densitometry measurements were made on 16 areas of the hand. Speed of sound was measured across the proximal phalanges of the 4 fingers. X- rays of both hands was scored according to the modified Sharp's score. At 12 months, patients were classified as rheumatoid arthritis (n=15; 9 F) or as other rheumatic diseases. Results. We found: 1) significantly decreased bone mineral density (BMD) of the whole hand, in the rheumatoid arthritis group versus the other rheumatic diseases group, at 6 and 12 months (p < 0.05); 2) no significant decrease of BMD in other areas in the rheumatoid arthritis group; 3) no significant change of ultrasounds in either group; 4) no significant correlation between the decrease of BMD in the rheumatoid arthritis group and clinical, biological or radiological parameters, except for IFNγ whose production in whole blood cell culture was lower at entry in rheumatoid arthritis group. Conclusion. DEXA bone assessment in rheumatoid arthritis was able to detect bone loss in the whole hand at 6 months.

Mots clés  : bone density ; cytokines ; hand ; rheumatoid arthritis.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 68 - N° 1

P. 40-48 - janvier 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dysgénésies gonadiques et métabolisme osseux
  • Véronique Breuil, Liana Euller-Ziegler
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des sciatiques postopératoires par injections sacrococcygiennes sous pression : étude contrôlée contre infiltrations de corticoïdes
  • Jean Meadeb, Sylvie Rozenberg, Bernard Duquesnoy, Jean-Louis Kuntz, Xavier Le Loët, Jean-Luc Sebert, Paul Le Goff, Michelle Fallut, Marc Marty, Samuel Blévin, Pascal Guggenbuhl, Gérard Chalès, Régis Duvauferrier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.