S'abonner

Sexualité au cours de la grossesse : une enquête auprès de femmes enceintes en milieu urbain africain - 25/06/07

Doi : 10.1016/j.sexol.2006.12.012 
B. Dao a, b,  : MD, D.-A. Some a : MD, S. Ouattara a : MD, N. Sioho a : MD, M. Bambara a : MD
a Département de gynécologie, d'obstétrique et de médecine de la reproduction, CHU de Souro-Sanou, 01 BP 676, Bobo-Dioulasso 01, Burkina Faso 
b Institut supérieur des sciences de la santé, université polytechnique de Bobo-Dioulasso, 01 BP 1091, Burkina Faso 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'objectif de cette étude est de connaître les opinions et pratiques de femmes enceintes en matière de sexualité pendant la grossesse en milieu africain. Il s'agit d'une enquête transversale volontaire et anonyme menée en septembre 2004 dans un centre de consultations prénatales à Bobo Dioulasso au Burkina Faso. Les résultats sont analysés grâce au logiciel EPI INFO 2000. Un total de 95 femmes enceintes a participé à l'étude. Le profil de la femme ayant répondu au questionnaire est le suivant: un âge moyen de 25 ans, aucune instruction formelle, ménagère et de religion musulmane, vivant dans un ménage monogame dans 50% des cas et porteuse d'une grossesse de cinq mois. Les opinions sur la sexualité sont les suivantes: 92,6% affirment qu'il est possible d'avoir des rapports sexuels pendant la grossesse et cela ne dépend pas du niveau d'instruction (χ2=4,4 et p=0,81). Dans 85% des cas, les femmes déclarent avoir des rapports au cours de la grossesse actuelle et cela est lié au fait qu'elles pensent que l'acte sexuel est possible pendant la grossesse (χ2=14,47 et p=0,005) mais ne dépend en aucun cas de l'âge de la grossesse (χ2=13,2 et p=0,67). Une majorité des femmes soit 63,2% affirment que les rapports sexuels n'ont aucune conséquence sur l'enfant à naître. Les deux principales raisons des rapports sont la recherche du plaisir sexuel pour les deux partenaires et la satisfaction du plaisir du partenaire masculin.

Conclusion

En milieu urbain burkinabé, la sexualité chez la femme enceinte est une réalité. Des enquêtes plus approfondies doivent permettre d'en préciser les déterminants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The aim of this study is to assess the opinions and the practice of pregnant women on sexuality during pregnancy in an african setting. It is a voluntary and anonymous cross sectional survey conducted in September 2004 in an antenatal clinic in Bobo Dioulasso, Burkina Faso. Data collected are analyzed using EPI INFO 2000. A total of 95 pregnant women were interviewed. The profile of the woman who participated in the study is as followed: a mean age of 25 years, having no formal literacy, mainly housewife and Muslim, engaged in a monogamous marriage in 50% of the cases and bearing a pregnancy of 5 months of gestational age. The women's opinions on sexuality during pregnancy are stated as followed: for 92.6% sexual intercourse is possible during pregnancy and that is not related to their instruction level (χ2=4.4 and p=0.81). In 85% of the cases, the women say that they have sexual intercourse during the time of the survey and that is related to the fact that they thought that sexual intercourse is possible during pregnancy (χ2=14.47 and p=0.005) but not related to the gestational age (χ2=13.2 and p=0.67). The majority of the women (60%) say that sexual intercourse has no harmful effect on the baby to be born. The two main reasons given by the women for sexual activity during pregnancy are the pleasure of the couple follow az ed by the pleasure of their partner.

Conclusion

In urban setting in Burkina Faso, sexuality is a reality in pregnant women. In-depth surveys may be needed to precise its essential underlying factors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Resumen

El objetivo era conocer las opiniones y la práctica de mujeres embarazadas con respecto a su sexualidad durante el embarazo en un medio africano. Se trata de una encuesta transversal voluntaria y anónima desarrollada en septiembre de 2004 en un centro de consultas prenatales de Bobo Dioulasso en Burkina Faso. Los resultados han sido analizados con el sistema informatico EPI INFO 2000. Un total de 95 mujeres embarazadas han participado en el estudio. El perfirl de la mujer que ha respondido al cuestionario ha sido: Edad media de 25 años, sin estudios, ama decasa y religión musulmana, que vive en un hogar monógamo y en un 50% de los casos gestante de 5 meses. Las opiniones de la sexuladidad fueron las siguientes: 92.6% afirmaron que era posible mantener relaciones sexuales durante el embarazo y eso no dependia del nivel de educacion(χ2=4.4 y p=0.81). En el 85% de los casos las mujeres declararon haber tenido relaciones sexuales y eso estaba unido al pensamiento de que el acto sexual era posible durante la gestación (χ2=14.47 y p=0.005) pero ello no dependia en ningun caso de la duración del embarazo (χ2=13.2 y p=0.67). Una gran parte de las mujeres: 63.2% afirmaban que las relaciones sexuales no tenian ninguna repercusión para el futuro recien nacido. Las dos principales razones de la relaciones eran la búsqueda del placer sexual para los dos cónyujes y la satisfacción del placer para el varón.

Conclusión

En un medio urbano de Burkina Faso, la sexualidad de una mujer embarazada es una realidad. Encuestas más especializadas deberian permitir precisar los determinantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Femmes enceintes, Milieu urbain, Burkina Faso, Enquête, Sexualité

Keywords : Pregnant women, Urban setting, Burkina Faso, Survey, Sexuality

Palabras claves : Mujeres embarazadas, Medio urbano, BurKina Faso, Encuesta, Sexualidad


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 2

P. 138-143 - avril-juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • À la recherche des bases cérébrales de la pédophilie
  • V. Moulier, S. Stoléru
| Article suivant Article suivant
  • L'art érotique en Gaule romaine
  • C. Dumas, J.-M. Baude

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.