Médecine

Paramédical

Autres domaines


Cancer du sein secondaire après traitement pour maladie de Hodgkin. À propos de sept cas - 25/06/07

Doi : 10.1016/j.gyobfe.2007.01.030 
J. Ben Hassouna a, M. Slimène a, , H. Boussen b, H. Bouzaiene a, F. Khomsi a, R. Chargui a, L. Kochbati c, M.H. Mtaallah a, A. Gamoudi d, F. Benna c, M. Hechiche a, K. Rahal a
a Service de chirurgie carcinologique, institut Salah-Azaïz, boulevard du 9-Avril, 1001 Tunis, Tunisie 
b Service d'oncologie médicale, institut Salah-Azaïz, boulevard du 9-Avril, 1001 Tunis, Tunisie 
c Service de radiothérapie, institut Salah-Azaïz, boulevard du 9-Avril, 1001 Tunis, Tunisie 
d Service d'immunohistocytologie, institut Salah-Azaïz, boulevard du 9-Avril, 1001 Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Le traitement combiné par radiochimiothérapie a amélioré le pronostic de la maladie de Hodgkin (MDH), mais a également augmenté le risque de complications tardives, dont l'apparition de cancers secondaires. Notre étude rétrospective a répertorié les cas de cancers du sein survenus après traitement par radiothérapie et/ou chimiothérapie pour maladie de Hodgkin à l'institut Salah-Azaïz (ISA) de Tunis.

Patients et méthodes

De 1975 à 2003, nous avons colligé sept malades traités pour maladie de Hodgkin, ayant secondairement développé un cancer du sein. Il s'agissait de six femmes et un homme dont l'âge moyen au diagnostic de la maladie de Hodgkin était de 21 ans (12 à 29 ans). Le traitement avait comporté dans tous les cas une association radiothérapie et chimiothérapie essentiellement de type MOPP. L'irradiation sus- et sous-diaphragmatique a été faite au cobalt, avec une dose moyenne de 41,3 Gy à raison de 2 Gy par fraction pour six malades et 3,3 GY pour un malade.

Résultats

Le délai moyen d'apparition du cancer du sein était de 204 mois (123 à 276). L'âge moyen au diagnostic de la tumeur mammaire était de 31 ans. La taille tumorale clinique moyenne était de 47 mm (25-80 mm). La tumeur était classée T2 dans deux cas, T3 dans un cas, T4b dans deux cas, et T4d dans les deux derniers cas. Il s'agissait de sept carcinomes canalaires infiltrants. Un envahissement ganglionnaire axillaire a été noté dans six cas. Tous les patients ont été traités par mastectomie et chimiothérapie. Un seul a eu une radiothérapie limitée à la paroi thoracique à la dose de 45 Gy. La durée médiane de survie était de 26,5 mois (12 à 48 mois). Quatre malades sont décédés et trois sont vivants avec un recul de 24, 31, et 144 mois.

Discussion et conclusion

Les cancers du sein représentent 6,3 à 9% des néoplasies secondaires après traitement pour maladie de Hodgkin, motivant une surveillance sénologique régulière et précoce. Le traitement chirurgical reste classique. Cependant, la radiothérapie et la chimiothérapie sont modulées selon le traitement reçu pour la maladie de Hodgkin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Therapeutic results of Hodgkin disease (HD) have improved by the use of combined radio-chemotherapy. However, this association can increase the risk of on-term effects including secondary cancers. In a retrospective study, we collected secondary breast cancer (BC) in patients previously treated with chemoradiotherapy for Hodgkin disease at Salah-Azaïz institute of Tunis.

Patients and methods

Between 1975 and 2003, seven patients (six women and one man) treated for HD subsequently developed BC. Mean age at diagnosis of HD was 21 years (12-29). The first treatment was combined chemotherapy (MOPP-ABVD) and radiotherapy for all patients. Radiotherapy was delivered with cobalt 60 with large fields. The median dose was 41.3 Gy (2 Gy/fraction in 6 patients and 3.3 Gy in one).

Results

The breast tumours occurred after a median delay of 204 months (132-276). According to the TNM classification, we showed two stage T2, one stage T3, two stage T4b and two stage T4d. The mean clinical size was 47 mm (25-80 mm). All patients had infiltrating carcinoma. Axillary node histological involvement was found in 6 cases. All patients were treated by mastectomy and chemotherapy. Only one patient had a locoregional irradiation. Median survival was 26.5 months (12-48). Four patients died and three are still alive at respectively 24, 31 and 144 months.

Discussion and conclusion

According to the previous data, breast cancer represents 6.3 to 9% of all second cancers occurring after HD treatment. We conclude that especially young women and girls treated for HD should be carefully monitored. We suggest that secondary BC be sometimes treated by conservative radiosurgical approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Hodgkin, Tumeur secondaire du sein, Radiothérapie, Chimiothérapie

Keywords : Hodgkin's disease, Secondary breast cancer, Radiotherapy, Chemotherapy


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 536-540 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Conséquences obstétricales et néonatales du diabète gestationnel dans la population du sud de l'île de la Réunion
  • A. Vivet-Lefébure, H. Roman, P.-Y. Robillard, A. Laffitte, T.C. Hulsey, G. Camp, L. Marpeau, G. Barau
| Article suivant Article suivant
  • Valeur de l'index de vascularisation (Power Doppler Index) pour la discrimination des masses ovariennes en préopératoire
  • H. Marret, L. Vinatier, S. Sauget, B. Giraudeau, G. Body, F. Tranquart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.