Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'Art et l'inceste : Sarabande d'Ingmar Bergman - 26/06/07

Doi : 10.1016/j.evopsy.2007.04.006 
Nancy Blake
Professeur, University of Illinois, 707 South Mathews, Urbana, IL 61801, États-Unis 

Auteur correspondant. (N. Blake).

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le dernier film de Bergman, Sarabande, permet de dégager une problématique, l'inceste père-fille, qui est présente à travers toute la longue carrière du cinéaste sans avoir été résolue. La confrontation du texte de cet ultime scénario d'un des auteurs majeurs du XXe siècle, avec la prime de signification apportée ensuite par sa mise en images, permet de découvrir des éléments de la structure familiale et en particulier, celle du père pervers, qu'il est difficile d'élucider dans la clinique. Cette étude compare les écrits de Bergman, autant les textes autobiographiques, que littéraires, aux travaux sur la théorie psychanalytique et des cas cliniques. Le but de cette étude est de contribuer à une meilleure compréhension de l'inceste dans le cadre de la perversion. Bergman nous suggère aussi que l'échec du lien parent-enfant pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l'enfant, de l'ordre de l'autisme, aussi bien que pour le parent, l'angoisse. Le déficit dans la mise en place de l'image de soi se révèle être déterminant dans le rapport à la Loi de la structure perverse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Bergman's final film, Sarabande, allows us to define the question of father-daughter incest, a problem that is present in his work throughout his long career and which has never found a satisfactory resolution. The comparison of this last screenplay by one of the major authors of the twentieth century, with the additional information that the translation into images contributes, permits us to uncover several elements of the familial structure, especially that of the pervert father, which are difficult to clarify in a clinical setting. This study confronts Bergman's texts, both autobiographical and literary, with psychoanalytic theory and case studies. This paper hopes to propose a contribution to our understanding of incest in the general framework of perversion. Bergman suggests that the failure of the parent-child relationship can have disastrous consequences for the child, on the model of autism, as well as provoking anxiety in the adult. The deficit in the elaboration of a self image will be seen to be a determining factor in the relationship to the Law for the perverse structure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Inceste, Film, Filiation, Paternité, Narcissisme, Bergman

Keywords : Incest, Film, Filiation, Paternity, Narcissism, Bergman


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention: Blake N. L'Art et l'inceste: Sarabande d'Ingmar Bergman. Evol Psychiatr 2007;72.


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° 2

P. 313-324 - avril-juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'écriture du crime dans l'oeuvre de James Ellroy
  • Stéphanie Béhêtre El Rhazzouly
| Article suivant Article suivant
  • Le rapport du sujet au langage : vers une approche des « phénomènes de style » dans la clinique des névroses
  • Luz Zapata-Reinert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.