Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le rapport du sujet au langage : vers une approche des « phénomènes de style » dans la clinique des névroses - 26/06/07

Doi : 10.1016/j.evopsy.2007.04.010 
Luz Zapata-Reinert
Maître de conférences en Psychologie clinique et Psychopathologie, Département de Psychologie, Faculté des Lettres et Sciences sociales «Victor-Segalen», CRPSY (Centre de Recherche en Psychologie JE 2455), Université de Brest, 20, rue Duquesne, BP 814, 29238 Brest cedex 03, France 

*Auteur correspondant. (L. Zapata-Reinert).

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Ce texte interroge un paradoxe propre à la démarche clinique: comment concilier l'intérêt pour l'identification des indicateurs structuraux permettant de construire un diagnostic, et tirer en même temps les conséquences des limites de l'hypothèse structuraliste afin de viser l'indéterminé? Explorer le lien entre langage, structure clinique et position subjective permet de mettre en lumière la fonction structurante du langage en tant qu'il sépare le corps de sa jouissance, faisant émerger du même coup le sujet. Mais, ce lien fait apparaître également l'antinomie entre l'universel et le singulier, dont la notion de «style» constitue une issue à situer au coeur même de la constitution du sujet et du lien social. Dans sa prolongation même, la notion de «phénomène de style» se dégage à l'horizon comme une possible spécificité du rapport du sujet névrosé au langage. En effet, J. Lacan nous a indiqué une tension à l'origine du style: il est à la fois l'effet des déterminations structurales, et l'effet d'un choix subjectif d'ordre éthique. J. Lacan a exploré d'abord la question du style afin d'éclairer les phénomènes de la psychose, mais elle concerne également, si ce n'est plus directement, la névrose. Nous aspirons, par ce parcours, à ce qu'il vise l'énigme constitutive du sujet dans l'invention de sa propre névrose, en même temps que les traces du mouvement qui pousse un sujet à inventer les mots pour dire l'indicible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The present article questions a paradox specific to the clinical approach: how to reconcile the advantage in identifying structural indicators enabling a diagnostic to be elaborated, while also deriving the consequences of the limits of the structuralist hypothesis in order to aim at the indeterminate? Exploring the link between language, clinical structure and subjective position affords a way of highlight the structuring function of language in so far as it separates the body from its pleasure, thus simultaneously bringing out the subject. However, this link also reveals the antinomy between the universal and the singular, for which the notion of “style” constitutes an issue to be situated at the very core of the constitution of the subject and the social link. In its very prolongation, the notion of “phenomenon of style” emerges on the horizon as a possible specificity of the neurotic subject's relation to language. Indeed, J. Lacan showed us a tension at the origin of style: this both involve an effect of structural determinations, and that of a subjective choice in ethical terms. J. Lacan first explored the question of style in order to elucidate psychosis phenomena, but it also concerns, though not directly, neurosis. Through this approach, we hope to address the enigma that is constitutive of the subject in inventing its own neurosis, while simultaneously considering the traces of the movement that pushes a subject to invent words to express the unspeakable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sujet, Langage, Clinique des névroses, Phénomènes de style

Keywords : Subject, Language, Neurosis clinic, Phenomena of style


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention: Zapata-Reinert L. Le rapport du sujet au langage: vers une approche des «phénomènes de style» dans la clinique des névroses. Evol psychiatr 2007;72.


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 72 - N° 2

P. 325-337 - avril-juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'Art et l'inceste : Sarabande d'Ingmar Bergman
  • Nancy Blake
| Article suivant Article suivant
  • Corps et subjectivité
  • Isabelle Gernet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.