Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La neurobiologie de la chronicisation de la douleur chez l'enfant : la mémoire de la douleur et la douleur de la mémoire - 27/06/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.03.021 
A. Cahana , D. Jones
Programme antalgie postopératoire et interventionnelle, département d'anesthésiologie, hôpitaux universitaires de Genève, rue Micheli-du-Crest 24, 1211 Genève 14, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La revue du développement des circuits nociceptifs fournit de nombreux éléments de réflexion quant aux modifications que peut induire l'expérience précoce de la douleur au cours de la période de plasticité néonatale. En effet, si les mécanismes physiologiques qui sous-tendent la mise en place d'un système nociceptif fonctionnel respectent un ordre de déroulement aussi harmonieux que prédéterminé, c'est l'expérience vécue, intrinsèquement aléatoire par définition, qui les légitimera finalement, fournissant en quelque sorte le référentiel à l'aune duquel la réactivité du système se déterminera. Si la douleur n'était pas un signe vital on pourrait comparer le système sensoriel nociceptif aux autres systèmes sensoriels qui dès la naissance sont dans l'attente du stimulus qui validera leur présence, tels les yeux qui attendent la lumière, les oreilles le son, la peau le toucher, la langue le goût, les bulbes olfactifs les odeurs. De ce point de vue une désensibilisation par l'expérience serait trivialement implicite et expliquerait de manière satisfaisante l'hyposensibilité basale décrite par Hermann et al. en 2006 sans toutefois permettre de réconcilier la présence simultanée d'une sensibilisation perceptuelle aux stimuli prolongés. Si donc l'hyposensibilité basale traduit une certaine indifférence cognitive, l'hypersensibilité simultanée pour les stimuli prolongés doit nous faire considérer la possibilité d'une mémorisation de l'expérience passée telle qu'elle puisse faire résonner le présent au-delà de ce qu'il est réellement. Cet article se propose donc de passer en revue les éléments pertinents des recherches sur les mécanismes neurobiologiques sous-tendant le traitement de l'information douloureuse chez l'organisme en développement, afin de montrer comment l'expérience précoce de la douleur peut contribuer à modifier la mise en forme du cadre de lecture à travers lequel elle sera lue et vécue à l'âge adulte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Reviewing the development of nociceptive circuits provides the rationale behind the need to modify and reduce premature painful experiences, especially during the “plastic” neonatal phase. Indeed, if physiological mechanisms of the functional nociceptive system follow a harmonious and predetermined development, it is the individual personal experience, intrinsically random, which will shape the final reactivity of this system and the later painful experience. If pain would not have been the organism's alarm system, we could have simply compared it by analogy to other sensorial systems, which its development depends exclusively on the presence of environmental stimuli. The eyes wait for light, the ears for sound, the skin to be touched, the tongue to taste and the olfactory bulbs to smell. However with pain it is not the quantitative exposure that determines its development, but rather the context-laden aspects of its affliction which in turn create the complex experience and “memory” of pain. Prolonged, but also “unnecessary” exposure to pain transforms it into a futile sensation, which impacts the individual immediately but also resonates into its future. This article reviews recent neurobiological mechanisms (such as neural circuitry, neurotrophins, peripheral and central sensitization, inhibitory pathways) now known to develop during the chronicisation and apprenticing of pain in the growing individual. Its cognizance is vital for a better comprehension of adult pain.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Douleur chronique, Neurobiologie, Mémoire

Keywords : Chronic pain, Neurobiology, Memory


Plan


 Travail présenté lors du Congrès annuel de l'Association des anesthésistes-réanimateurs pédiatriques d'expression française (Adarpef), Annecy 23-24 mars 2007.


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 6

P. 540-545 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'usage des anti-inflammatoires en périopératoire : quelle preuve de leur utilité et de leur innocuité ?
  • E. Marret, F. Bonnet
| Article suivant Article suivant
  • Choix de l'analgésie systémique selon le terrain
  • M. Jöhr, T.-M. Berger, S. Ruesch

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.