Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement chirurgical des kystes hydatiques du poumon - 29/06/07

[42-432]  - Doi : 10.1016/S1241-8226(07)45704-8 
J.-P. Avaro a,  : Assistant des hôpitaux des Armées, X.-B. Djourno b : Interne des Hôpitaux, El.-H. Kabiri c : Professeur des Universités, P.-M. Bonnet a : Spécialiste des hôpitaux des Armées, R. Charpentier a : Chirurgien des Hôpitaux, C. Doddoli b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, P. Thomas b : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de chirurgie thoracique, Hôpital d'instruction des Armées A. Laveran, 13998 Marseille Armées, France 
b Service de chirurgie thoracique et des maladies de l'oesophage, Hôpital Ste Marguerite, 13294 Marseille cedex 9, France 
c Service de chirurgie thoracique, Hôpital militaire d'instruction Mohamed V, 10100 Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 1
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Thorax

Résumé

L'hydatidose est une affection parasitaire due à la contamination de l'homme par la forme larvaire de Taenia echinococcus granulosus. Le poumon est la localisation préférentielle après le foie. La maladie est caractérisée par le développement d'un ou plusieurs kystes au sein du parenchyme avec un risque de rupture et de surinfection. Le traitement médical par albendazole est peu efficace. La chirurgie est le seul traitement radical. Tous les kystes doivent être opérés, qu'ils soient symptomatiques ou pas. Le but du traitement est l'éradication du parasite tout en préservant le maximum de parenchyme fonctionnel. La chirurgie conservatrice comprend les techniques d'énucléation, de kystectomie après aspiration et de périkystectomie. Ces procédures sont associées à la fermeture des fistules bronchopleurales. Le capitonnage de la cavité résiduelle n'est pas une attitude systématique. Les résections systématisées (segmentectomies et lobectomies) sont réalisées devant un parenchyme détruit. Les résultats de la chirurgie sont bons avec une mortalité de 1 % et une morbidité de 3 à 10 %. Les principales complications sont les fuites aériques prolongées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hydatidose, Poumons, Taenia echinococcus granulosus, Kystectomie

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • Chirurgie de la trachée et des bronches (I)
  • M. Cazaux, M. Da Costa, P. Rabinel, M. Grigoli, J. Berjaud, M. Dahan, L. Brouchet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.