Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Œdème pulmonaire - 13/09/11

[PU 1500]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(11)58755-1 
J.-F. Rousselot  : Docteur vétérinaire
72, boulevard Charles de Gaulle, 92700 Colombes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 9
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'oedème pulmonaire se définit comme une accumulation excessive de liquide d'origine endogène dans l'interstitium, les alvéoles et les bronchioles. L'accroissement du flux de drainage lymphatique est la meilleure protection contre l'augmentation du liquide extravasculaire pulmonaire qui résulte de deux mécanismes principaux : l'élévation de la pression hydrostatique capillaire et la modification de la perméabilité de la barrière alvéolocapillaire, ces deux mécanismes étant souvent associés et favorisés par d'autres tels que la baisse de la pression hydrostatique interstitielle, la baisse de la pression oncotique capillaire ou l'insuffisance de drainage lymphatique. Les cardiopathies gauches sont responsables de la plupart des oedèmes pulmonaires « de haute pression » alors que les oedèmes « à haute perméabilité » connaissent des causes très différentes, avec des mécanismes physiopathologiques complexes parfois incomplètement connus. Le tableau clinique est dominé par la toux (souvent absente chez le chat) et la dyspnée. La radiographie thoracique est l'examen complémentaire le mieux adapté pour confirmer la présence d'oedème. Sa vitesse d'évolution peut être très rapide (oedème aigu du poumon) et nécessiter une thérapeutique dans le cadre de l'urgence. Dans cette situation, le repos absolu, l'oxygénothérapie, le recours aux diurétiques de l'anse avec en particulier le furosémide, constituent les premières mesures à prendre pour limiter l'oedème quelle que soit son origine. Cette thérapeutique est complétée par le traitement de la maladie causale. Le pronostic dépend du stade de l'oedème, des conséquences sur la fonction respiratoire et de l'affection qui est à l'origine de l'oedème. Le pronostic des oedèmes à « haute perméabilité » est moins favorable que celui des oedèmes cardiogéniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Œdème pulmonaire, Barrière alvéolocapillaire, Œdème cardiogénique, Œdème aigu du poumon, Dyspnée, Toux


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Bronchite chronique du chien
  • V. Chetboul, JL. Pouchelon
| Article suivant Article suivant
  • Principales mycoses respiratoires du chien en Europe
  • G. Bourdoiseau, J.-L. Cadoré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.