Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Neurotoxicity of the CNS: Diagnosis, treatment and prevention - 22/09/11

Doi : 10.1016/j.neurol.2011.08.005 
D. Ricard a, , b , C. Soussain b, c, D. Psimaras d
a Service de neurologie, service de santé des armées, hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75005 Paris, France 
b CNRS UMR 7225, Inserm, U975, centre de recherche, faculté de médecine Pitié-Salpêtrière, institut du cerveau et de la moelle, université Pierre-et-Marie-Curie Paris-VI, 75013 Paris, France 
c Service d’hématologie, hôpital René-Huguenin–institut Curie, 92210 Saint-Cloud, France 
d Service de neurologie Mazarin, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, 75013 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Treatment-induced CNS toxicity remains a major cause of morbidity in patients with cancer. Real advances in the design of safer radiation procedures have been counterbalanced by a wider use of combined radiotherapy (RT)-chemotherapy regimens, the development of radiosurgery, and the increasing number of long-term survivors. While classic radionecrosis or chemonecrosis have become less common, more subtle changes such as progressive cognitive dysfunction are increasingly reported after RT (radiation-induced leukoencephalopathy) or chemotherapy (administered alone or in combination). The most important and controversial complications of RT, chemotherapy and combined treatments in the CNS are reviewed here, including new diagnostic tools, practical management and prevention that will influence the future management of cancer patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les complications neurologiques centrales des traitements anticancéreux constituent actuellement un problème de santé publique. D’un côté, les progrès réalisés dans la mise au point de techniques et de protocoles d’irradiation plus sûrs ont permis une nette diminution de la toxicité centrale, mais d’un autre côté, le développement de protocoles de radiochimiothérapie concomitante, de radiochirurgie, et le taux croissant de longs survivants font ressurgir la problématique de l’atteinte du SNC par les traitements anticancéreux. Il s’agit plus actuellement de troubles cognitifs subtiles mais invalidants caractérisés par l’atteinte diffuse de la substance blanche cérébrale (leucoencéphalopathie) que de radionécrose ou de chimionécrose focales. Nous présentons ici les complications les plus fréquentes de l’irradiation et des chimiothérapies sur le système nerveux central en insistant sur les moyens diagnostiques et leurs traitements préventifs, symptômatiques à défaut d’étiologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Neurotoxicity, Anticancer treatment, Central nervous system, Leukoencephalopathy, Radionecrosis

Mots clés : Neurotoxicité, Traitements anticancéreux, Système nerveux central, Leucoencéphalopathie, Radionécrose, Radiothérapie, Chimiothérapie


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 167 - N° 10

P. 737-745 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • New concepts in paraneoplastic neurological syndromes
  • J. Honnorat, A. Viaccoz
| Article suivant Article suivant
  • Physiopathology of radiation-induced neurotoxicity
  • J.R. Fike

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.