Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Réparation des pertes de substance vastes ou complexes de l'extrémité céphalique - 14/08/07

[45-510]  - Doi : 10.1016/S1286-9325(07)46636-5 
P. Patenôtre  : Praticien hospitalier
Service de chirurgie plastique reconstructrice, centre des brûlés, hôpital Roger-Salengro, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 18
Vidéos 0
Autres 2
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Techniques chirurgicales - Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

La complexité de l'extrémité céphalique, son importance esthétique et les multiples fonctions qui en dépendent y rendent les reconstructions chirurgicales difficiles et toujours imparfaites. Les techniques mises en oeuvre doivent concilier des impératifs multiples : qualité et stabilité du résultat morphologique bien sûr, mais aussi valeur fonctionnelle (déglutition, ventilation, réception sensorielle), possibilité de traitements complémentaires et de surveillance par scanner ou imagerie par résonance magnétique (IRM), le tout dans des contextes difficiles sur les plans somatique ou psychologique. Certaines situations sont telles qu'elles rendent les tentatives de reconstruction irréalistes ou illégitimes. Chaque région apporte des contraintes spécifiques : exposition dure-mérienne (orbite, ethmoïde), amputation affichante d'un organe (nez, oreille, lèvres), sténose ou incontinence d'un orifice (conduit auditif, narines, bouche), destruction des arcades dentaires (maxillaires supérieur et inférieur), altération des cavités nasale et buccale, de la fonction linguale en particulier. Les principales situations rencontrées en pratique sont détaillées et illustrées d'exemples de reconstructions. Une large place est réservée aux transferts microchirurgicaux et aux matériaux de synthèse, ces techniques modernes nous paraissant offrir des protocoles plus rapides, des résultats meilleurs avec une morbidité qui n'est pas supérieure aux techniques plus conventionnelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Reconstruction de la face, Lambeau, Exentération orbitaire, Maxillectomie, Ethmoïdectomie, Traumatisme balistique

Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.