Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Stratégie de prise en charge de la pathologie hémorroïdaire - 26/09/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.06.010 
Jean-David Zeitoun 1, 2, , Vincent de Parades 2, 3
1 Hôpital Henri-Mondor, service de gastroentérologie, Créteil, France 
2 Groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, service de proctologie médicochirurgicale, site Reuilly, Paris, France 
3 Hôpital européen Georges-Pompidou, service d’hépatogastroentérologie, Paris, France 

Jean-David Zeitoun, Groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, service de proctologie médicochirurgicale, site Reuilly, 18, rue du Sergent-Bauchat, 75012, Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Except for complications, therapeutic strategy for hemorrhoidal disease depends on patient complaint and data from clinical examination.

Management is mostly progressive and first aims at releasing symptoms rather than achieving anatomic resilience.

In patients with haemorrhoids responsible for insignificant symptoms and with no alteration of quality of life, no treatment is mandatory.

Patient complaint, either related to bleeding or prolapse, must prone active management.

Medical treatment must be offered as a primary approach in the majority of patients with non-complicated hemorrhoidal disease, followed if necessary by office-based procedure.

Surgical treatment is indicated when office-based procedures proved ineffective or immediately after medical treatment failed in patients with Grade IV haemorrhoids.

In case of local or general complication, or associated proctologic disease, surgical management is most often required.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

En l’absence de complication, la stratégie thérapeutique dépend de la gêne exprimée par le patient et des constatations cliniques.

La prise en charge est le plus souvent graduelle et cherche avant tout à soulager le(s) symptôme(s) et non à obtenir une résilience anatomique.

L’abstention thérapeutique est tout à fait acceptable en cas de pathologie hémorroïdaire peu symptomatique sans retentissement sur la qualité de vie.

L’existence d’une plainte fonctionnelle, qu’elle soit liée aux saignements et/ou au prolapsus, justifie l’indication thérapeutique.

Le traitement médical est à proposer en première intention dans la majorité des cas de pathologie hémorroïdaire interne non compliquée, suivi le plus souvent d’un traitement instrumental en cas d’échec.

Le traitement chirurgical est indiqué en cas d’échec des traitements instrumentaux ou d’emblée après échec du traitement médical dans les hémorroïdes de grade IV de Goligher.

L’existence d’une complication locale ou générale, ou une pathologie proctologique associée, font le plus souvent retenir l’indication chirurgicale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 10

P. 948-954 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pathologie hémorroïdaire : traitement chirurgical
  • François Pigot
| Article suivant Article suivant
  • Pathologie hémorroïdaire de la parturiente
  • Laurent Abramowitz, Dalila Benabderrhamane, Julie Philip, Dan Pospait, Noël Bonin, Mohamed Merrouche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.