Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rituximab dans la polyarthrite rhumatoïde et risque de cancer : résultats d’une cohorte française - 01/10/11

Doi : 10.1016/j.rhum.2011.01.007 
Samy Slimani , Cédric Lukas, Bernard Combe, Jacques Morel
Service d’immuno-rhumatologie, hôpital universitaire Lapeyronie, CHRU Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Déterminer dans des conditions de la vraie vie, la sécurité d’emploi d’un traitement par rituximab (RTX) chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) pour ce qui concerne le risque de cancer.

Méthodes

Analyse des données de sécurité à partir d’une cohorte de patients atteints de PR ayant reçu au moins une cure de traitement par RTX. Les patients atteints de PR présentant des antécédents de cancers étaient suivis et comparés au groupe de patients sans antécédents de cancers.

Résultats

Cent quatre-vingt-six patients atteints de PR, dont 33 (17,7 %) hommes, d’âge moyen et dont la durée moyenne de la maladie étaient respectivement 55,8 ans plus ou moins 13,0 et 14,5 ans plus ou moins 11,1. La durée moyenne de suivi était de 22,3 mois plus ou moins 15,1 correspondant à un suivi de 346 patients-années exposés au RTX. Parmi ceux-ci, 24 (12,9 %) des patients présentaient des antécédents de cancers. Cinq cancers furent diagnostiqués au cours de suivi avec quatre nouveaux cancers (une prostate, un sein, un côlon et un col utérin) et une récurrence de cancer du sein connu. Le taux global de cancer était de 1,45/100 patients-années (IC 95 % : 0,19 à 2,70), ce qui est comparable aux cohortes de patients traités par DMARDs précédemment étudiées. Aucun nouveau cancer hématopoïétique n’a été rapporté et les six lymphomes qui étaient en rémission avant le traitement par RTX sont restés sous suivi. Les caractéristiques démographiques et les caractéristiques de la maladie à l’entrée, ainsi que le risque de cancer des 24 patients présentant des antécédents de cancers étaient similaires à celles des patients sans antécédents de cancers (162 patients).

Conclusions

Bien que basée sur un petit nombre de cancers observés, et en dépit du biais de sélection (12,9 % d’antécédents de cancers chez nos patients PR traités par RTX), cette étude observationnelle suggère que le RTX n’augmente pas le risque de cancer dans la PR.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer, Polyarthrite rhumatoïde, Rituximab


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.11.012).


© 2011  Société Française de Rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 78 - N° 5

P. 427-430 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Que sait-on des fractures fémorales atypiques ? Entre progrès et inconnues
  • Maurice Audran, Bernard Cortet, Thierry Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Informations données sur la prise de corticoïdes dans les principales études consacrées aux biothérapies
  • Vincent André, Benoît le Goff, Christophe Leux, Marianne Pot-Vaucel, Yves Maugars, Jean-Marie Berthelot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.