Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Raideurs post-traumatiques des doigts - 10/10/11

[44-370]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(11)55216-X 
F. Marin Braun  : Chirurgien orthopédiste, plasticien
Centre de la main, Établissement des Diaconesses, 2-4, rue Sainte-Élisabeth, 67000 Strasbourg, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 17
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

La raideur digitale est définie par la réduction du secteur de mobilité de la chaîne articulaire qui constitue un doigt. C'est la complication la plus fréquente après un traumatisme de la main par la conjonction de trois facteurs néfastes : l'oedème, la douleur et l'immobilisation en mauvaise position. Il est capital de comprendre qu'un seul doigt enraidi ruine la fonction de toute la main. Le traitement est avant tout préventif : la surélévation, l'immobilisation en position de protection et la mobilisation précoce sont très efficaces et la survenue d'un enraidissement est encore trop souvent iatrogène. Le traitement est mené dans un centre dédié qui rassemble chirurgien, rééducateur fonctionnel, orthésiste et ergothérapeute autour d'un patient motivé. La rééducation fonctionnelle et le port d'orthèses permettent de se passer de la chirurgie dans deux tiers des cas. La chirurgie des raideurs est toujours encadrée par plusieurs mois de port d'orthèses. La mauvaise réputation de cette chirurgie est bien connue, et il vaut mieux renoncer devant un patient peu motivé. En revanche, si tous les acteurs spécialisés sont réunis, des résultats utiles sont attendus au prix de plusieurs mois de rééducation fonctionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Raideur digitale, Ténolyse, Arthrolyse, Orthèses, Œdème


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Entorses graves de l'articulation métacarpophalangienne du pouce
  • E. Roulot, J. Chino
| Article suivant Article suivant
  • Arthroplasties prothétiques du poignet
  • E. Pire, J.-J. Hidalgo Diaz, P.-A. Liverneaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.