Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Idées reçues, paradoxes et nouveaux concepts en matière d’occlusion veineuse rétinienne - 14/10/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.04.010 
A. Glacet-Bernard a, , G. Coscas a, C.-J. Pournaras b
a Service Universitaire d’Ophtalmologie, hôpital intercommunal, hôpital Henri-Mondor, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-Est Créteil, 40, avenue de Verdun, 94000 Créteil, France 
b Clinique d’ophtalmologie, hôpital cantonal universitaire de Genève, 22, rue Alcide-Jentzer, 1211 Genève 14, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les occlusions veineuses rétiniennes représentent la deuxième cause de rétinopathie d’origine vasculaire après la rétinopathie diabétique et une cause fréquente de baisse d’acuité visuelle. De manière très schématique, les auteurs tentent de rectifier ici quelques idées reçues en matière d’occlusion veineuse rétinienne, et exposent aussi de nouveaux concepts qui peuvent aider à la compréhension de leurs mécanismes. Plusieurs paradoxes sont évoqués, notamment les facteurs de risque artériels qui prédisposent à ces accidents veineux, la combinaison atypique d’ischémie rétinienne et d’absence de « non-perfusion » vasculaire en angiographie, l’importance de l’œdème maculaire plus marqué dans les formes ischémiques, le rôle aggravant du traitement hormonal contraceptif et le rôle protecteur du traitement hormonal substitutif de la ménopause, etc. Des notions controversées sont soulignées, comme la survenue saisonnière des occlusions, le rôle des traitements vasodilatateurs, l’importance du bilan étiologique, la signification des boucles veineuses prépapillaires. Enfin, les auteurs reprennent les notions importantes concernant la prise en charge thérapeutique, même s’il n’existe pas encore de consensus sur le traitement des occlusions veineuses rétiniennes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Retinal vein occlusion is the second cause of vascular retinopathy after diabetic retinopathy and often leads to poor visual outcome. In a simplified form, the authors attempt to rectify a number of preconceived ideas about retinal vein occlusion and introduce new concepts in order to assist in the understanding of their mechanisms. Various paradoxes are explained, such as the presence of arterial risk factors in this venous disorder, the atypical combination of retinal ischemia and the absence of vascular non-perfusion on fluorescein angiography, the fact that macular edema is larger in the ischemic form than in the well-perfused form, the aggravating role of contraceptive hormonal therapy, the protective role of substitutive hormonal therapy, etc. The current controversies are underlined: the seasonal onset of the disease, the role of vasodilator treatment, the place of etiologic screening, and the significance of prepapillary loops. Lastly, the authors summarize important basics about treatment modalities, even if there is not yet consensus on the treatment of retinal vein occlusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Occlusion veineuse rétinienne, Facteur de risque, Œdème maculaire, Ischémie rétinienne, Angiographie à la fluorescéine, Tomographie en cohérence optique

Keywords : Retinal vein occlusion, Vascular risk factors, Macular edema, Retinal ischemia, Fluorescein angiography, Optical coherence tomography


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 8

P. 583-588 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt et indications actuelles de l’angiographie au vert d’indocyanine (ICG)
  • T. Desmettre, S.-Y. Cohen, J.-M. Devoisselle, A. Gaudric
| Article suivant Article suivant
  • Impact rétinien au cours d’une vitréolyse de corps flottants au laser ND-Yag
  • S. Baillif, V. Paoli, C. Francheschetti, P. Gastaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.