Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risque d’accumulation du CO2 lors de l’oxygénothérapie sous enceinte « HOOD » (Étude expérimentale sur banc d’essai) - 14/10/11

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.04.011 
A. Caron Salloum a, T. Rakza b, , J.-F. Diependaele b, M.-H. Depoortere b, F. Delepoulle a, L. Storme b
a Service de néonatologie, CH de Dunkerque, 130, avenue Louis-Herbeaux, 59385 Dunkerque cedex 1, France 
b Pôle de médecine périnatale, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La délivrance d’oxygène sous enceinte « Hood » : (EH) de type PDG Système®, 15 bis, rue de l’Ancienne, 28380 Saint-Remy-sur-Avre, est pratiquée dans 17 salles de naissance sur 40 maternités du Nord-Pas-de-Calais. Le débit est délivré en fonction de la saturation d’oxygène désirée pour le nouveau-né. Il est d’usage d’utiliser un débit de gaz à 6 L/min mais le débit minimum nécessaire pour le balayage des gaz expirés sous le EH n’est pas connu avec précision.

Matériel et méthodes

La mesure du CO2 dans deux EH de taille différente (4et 10L) selon deux protocoles différents. Protocole 1 : le débit de gaz (air et oxygène) est fixé à 6L/min, la fraction inspirée en oxygène varie de 21 à 100 %. Protocole 2 : la ventilation est réalisée avec de l’oxygène pur avec un débit croissant de 0,5 à 7L/min.

Résultats

Le taux de CO2 était négligeable quand le débit de gaz dans l’EH dépassait 6L/min. La FiO2 obtenue dans l’EH était corrélée à la FiO2 délivrée quand le débit de gaz était supérieur à 6L/min. Le taux de CO2 augmentait dès que le débit de gaz était inférieur à 6L/min.

Conclusion

Il existe un risque de réinhalation de CO2 quand le débit de gaz dans une EH est inférieur à 6L/min.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Oxygen hood is largely used to deliver O2 to newborn infants with respiratory failure in the northern region of France. The oxygen flow is set to obtain the target arterial blood oxygen saturation. Thus, O2 flow delivers into the hood may be below the recommended gas flow of 6L/min. However, gas flow below 6L/min exposes to CO2 rebreathing. The aim of this study was to evaluate the effect of various rates of gas flows on the values of partial pressure of CO2 into the hood.

Material and methods

We measured CO2 and O2 partial pressure into hoods of two different volumes (4 and 10L) under two experimental bench test conditions. Protocol 1: gas flow was constant at 6L/min, while oxygen fraction varied from 0.21 to 1. Partial pressure of CO2 and O2 were recorded. Protocol 2: while O2 fraction was kept constant, oxygen flow varied from 0.5 to 7L/min (by step of 0.5L/min). Partial pressure of CO2 and O2 were recorded.

Results

Partial pressure of CO2 increases proportionally to the decrease in the gas flow delivered into the hood, and reached 14mmHg at gas flow of 0.5L/min.

Conclusion

Risk of CO2 rebreathing exists as soon as the gas is delivered into the hood at minimal flow rates below 6L/min.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hood, Nouveau-né, Oxygène, Gaz carbonique

Keywords : Hood, Neonate, Oxygen, Carbon dioxide


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 10

P. 718-721 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation clinique du saignement post-chirurgical après injection de sugammadex
  • J. Raft, J.-F. Betala Belinga, G. Jurkolow, E. Desandes, D. Longrois, C. Meistelman
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie pour électroconvulsivothérapie : résultats d’une enquête dans les CHU
  • A.-S. Bellocq, S. Perbet, S. Colomb, D. Gonzalez, F. Dissait

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.