Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les traumatisés graves en montagne : une étude observationnelle - 14/10/11

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.03.023 
C. Jacquot a, , F. Mongenot a, J.-F. Payen a, J. Brun a, P. Albaladejo a, b, J.-L. Bosson b, M. Freysz c
a Pôle d’anesthésie-réanimation, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b UJF-Grenoble 1/CNRS/TIMC-IMAG UMR 5525/Themas, 38041 Grenoble, France 
c Service d’anesthésie-réanimation, Samu 21, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21033 Dijon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’objectif principal était d’évaluer la nature, la gravité et la prise en charge des lésions par traumatismes graves secondaires à des activités de montagne et de la comparer aux accidents de la voie publique.

Type d’étude

Nous avons conduit une étude observationnelle prospective comparative monocentrique dans un CHU situé au cœur du massif nord alpin, à l’occasion de l’étude nationale First sur la prise en charge des traumatisés graves.

Patients et méthodes

Trois cent trente-sept patients consécutifs ont été inclus sur deux années de janvier 2005 à décembre 2006, incluant 223 accidents de la voie publique et 114 accidents de montagne. Le relevé des données a été réalisé de manière standardisée sur une période de 30jours après l’accident et consigné sur un fichier informatisé pour une exhaustivité optimale.

Résultats

L’étude n’a pas montré de gravité ni de mortalité plus importante pour les patients ayant un accident de montagne. Dans les deux groupes, nous avons constaté un pic de mortalité de l’adulte jeune et des causes similaires de décès. Cependant, la survenue des lésions médullaires était statistiquement plus fréquente suite à un accident en montagne.

Conclusion

Au vu de la gravité des lésions observées, la prévention des accidents observés en montagne est essentielle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The main objective was to estimate the nature, severity and medical care of severe trauma injuries following mountain activities as compared to severe trauma following traffic accident in a mountain area.

Study design

We conducted a prospective comparative monocentric observational study at a University Hospital located in the northern Alps area, using the First national study database (French intensive care recorded in severe trauma).

Patients and methods

Three hundred and thirty-seven patients were included during a 2-year-period from January 2005 to December 2006. Three hundred and thirty-seven patients, including 223 traffic accidents and 114 mountain accidents were included. The survey data was achieved with a standardized method on a period of 30 days after the accident, and recorded in a computerized file for optimal completeness.

Results

The study did not show higher severity or mortality rates in patients with mountain accidents. In both groups, we found a peak of mortality for young adults and similar causes of death. However, spinal cord injuries were statistically more frequent in mountain accidents.

Conclusion

So, it seems important to continuously warn population about dangers of this playground.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Épidémiologie, Traumatismes graves, Accidents de montagne, Accidents de la voie publique, Prévention

Keywords : Epidemiology, Severe trauma, Mountain accidents, Traffic accidents, Prevention


Plan


 Ce travail est issu du PHRC 2003 « Traumatisé grave », French intensive care recorded in severe trauma (First).


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 10

P. 730-733 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de la variabilité dans les reconstitutions de vancomycine intraveineuse en réanimation pédiatrique
  • M. Popescu, R. Vialet, A. Loundou, F. Peyron, M. Buès-Charbit
| Article suivant Article suivant
  • Implantation valvulaire aortique percutanée : prise en charge par l’anesthésiste-réanimateur
  • P.-G. Guinot, J.-P. Depoix, L. Tini, A. Vahanian, J.-M. Desmonts, P. Montravers, D. Longrois

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.