Médecine

Paramédical

Autres domaines


Résultats initiaux d’une expérience de dépistage échographique systématique de la luxation congénitale de hanche chez la fille - 14/10/11

Doi : 10.1016/j.jradio.2011.07.013 
C. Salut a, , D. Moriau a, E. Pascaud a, B. Layré a, P. Peyrou b, A. Maubon a
a Service d’imagerie médicale, hôpital Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France 
b Service de chirurgie pédiatrique, hôpital de la Mère et de l’Enfant, 8, avenue Dominique-Larrey, 87042 Limoges cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Buts

Évaluer le dépistage échographique systématique de la luxation congénitale de hanche (LCH), chez les filles dans le cadre d’une consultation multidisciplinaire d’orthopédie pédiatrique.

Patientes et méthodes

Une échographie de hanche systématique, selon la méthode de Couture, a été réalisée chez les filles à examen clinique normal à la naissance, à un mois de vie pendant un an. Ces examens ont été classés en : normal et pathologique (LCH : fond cotyloïdien [FC]>6 mm), bassin asymétrique, hanches limites). Les résultats ont été corrélés avec les facteurs de risque et le devenir clinique. Les hanches non normales ont été prises en charge immédiatement.

Résultats

Parmi les 1166 filles examinées, 4,7 % des échographies étaient pathologiques. Le taux de hanche pathologique était de 3,7 % en l’absence de facteur de risque (FDR), 8,9 % avec. 63,6 % des échographies pathologiques ne présentaient pas de facteur de risque. Deux facteurs de risque étaient liés à la LCH : antécédents familiaux (RR=3,12) et anomalies cliniques (risque relatif [RR]=2,55). Le taux de hanche pathologique et traitée était de 3,1 %. Toutes les hanches se sont normalisées à cinq mois.

Conclusion

L’échographie systématique de la hanche chez la fille à un mois, dans le cadre d’une consultation multidisciplinaire est réalisable. Soixante-quatorze hanches pathologiques passées inaperçues à la naissance, y compris en l’absence de facteur de risque, ont été dépistées et ainsi prises en charge précocement. Cette stratégie de dépistage systématique chez la fille mérite d’être poursuivie et généralisée afin d’en juger l’efficacité sur le taux de découverte tardive de LCH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

To determine the value of US screening for detection of developmental dysplasia (DDH) in girls in the setting of a multi-disciplinary program in pediatric orthopedics.

Materials and methods

Systematic US evaluation of the hips using the Couture technique was performed at 1month in all girls with normal physical examination at birth over a 1year period. The examinations were classified as normal or abnormal (DDH [acetabular depth> 6], asymmetrical pelvis, borderline hips). Results were correlated with risk factors and clinical outcome. Girls with abnormal hips were immediately treated.

Results

One thousand one hundred and sixty-six girls were screened. A total of 4.7% of ultrasound examinations were abnormal. The rate of pathological hip was 3.7% in the absence of risk factors and 8.9% in the presence of risk factors. A total of 63.6% of girls with abnormal ultrasound examination had no risk factor. Two risk factors were correlated to the presence of DDH: family history (RR=3.12) and clinical abnormalities (RR=2.55). The rate of pathological hip that were referred for treatment was 3.1%. All hips were normal at 5months.

Conclusion

Ultrasound screening evaluation of the hip in girls at 1month, in the setting of a multi-disciplinary program in pediatric orthepedics clinic, is feasible. A total of 74 abnormal hips undetected at the initial clinical evaluation in girls without risk factor were detected and treated. Systematic screening of girls for DDH must be further assessed to better determine its impact on the incidence of delayed diagnosis of DDH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échographie, Luxation congénitale de hanche, Dépistage, Fille, Fond cotyloïdien

Keywords : Ultrasound, Developmental dysplasia of the hip, Screening, Girl, Acetabular depth


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS and Éditions françaises de radiologie. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 92 - N° 10

P. 920-929 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de l’imagerie dans la surveillance des sarcomes des parties molles des membres
  • G. Oldrini, S. Renard-Oldrini, A. Leroux, M. Rios, J.-L. Verhaeghe, B. Boyer, P. Troufléau, P. Henrot
| Article suivant Article suivant
  • Bilan d’activité du groupe d’interface SFR-SFC sur l’imagerie cardiaque en coupes 2004–2011

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.