Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Corps étrangers intraoculaires (CEIO) du segment postérieur : analyse rétrospective et prise en charge à propos de 57 cas - 05/11/11

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.07.001 
J. Akesbi a, , R. Adam a, T. Rodallec a, P.-O. Barale b, S. Ayello-Scheer b, A. Labbé c, L. Laroche d, J.-A. Sahel b, J.-P. Nordmann a
a Service 2, Centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
b Service 4, Centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
c Service 3, Centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
d Service 5, Centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Identifier les facteurs pronostiques et le choix du tamponnement approprié à la prise en charge des corps étrangers intraoculaires (CEIO) du segment postérieur.

Patients et méthodes

Cinquante-sept cas consécutifs ont été rétrospectivement analysés au Centre hospitalier national d’ophtalmologie des XV–XX entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2007. Des analyses univariées et multivariées ont été réalisées pour identifier d’éventuels facteurs pronostiques. Plusieurs paramètres ont été mesurés : meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) pré- et postopératoire, nature et taille du CEIO, porte d’entrée, délai entre le traumatisme et l’ablation chirurgicale, localisation précise du CEIO, existence d’un décollement rétinien initial, choix de la méthode de tamponnement (aucun, gaz ou huile de silicone), complications (sidérose, endophtalmie ou décollement de rétine avec prolifération vitréorétinienne).

Résultats

Les CEIO métalliques représentaient 80,7 % (=46). La rétine inférieure était la localisation préférentielle avec 47,4 % (=27). La MAVC initiale était 1,47 et la MAVC finale de 1,03 (échelle LogMar). Le suivi moyen était de 20,7 mois (12–60) ; 24,56 % (=14) avaient un décollement de rétine initial, avec un pronostic statistiquement plus mauvais. L’AV finale était meilleure dans le groupe avec tamponnement par gaz (=16) comparé au groupe silicone (=21) ou sans tamponnement (=20). Le facteur pronostique le plus important retrouvé était la MAVC initiale. Le délai de l’extraction du CEIO était un facteur prédictif significatif avec une limite retrouvée à la première semaine. Une porte d’entrée sclérale ou cornéosclérale avait un meilleur pronostic. Cinq cas de sidéroses (8,7 %) liés à un retard de prise en charge et deux cas d’endophtalmies (3,5 %) ont été retrouvés (en dépit d’une antibio-prophylaxie). Aucune différence statistique n’a été retrouvée concernant la localisation du CEIO sur la rétine, la taille ou la nature du CEIO. Après plusieurs interventions, il persistait neuf cas de décollements de rétine, soit 15,78 %. La MAVC finale était supérieure ou égale à 20/40 dans 39,3 % des cas et 17,5 % avaient une perception lumineuse positive ou négative.

Conclusion

Le pronostic d’un traumatisme par CEIO est dû à une combinaison complexe de paramètres. Néanmoins de bons résultats peuvent être obtenus sans tamponnement par silicone. Les facteurs pronostiques principaux liés à un meilleur résultat visuel étaient l’AV initiale, le délai de prise en charge chirurgicale initiale (première semaine), l’absence de décollement rétinien initial, l’orifice d’entrée plutôt scléral que cornéen. Les principales complications sont représentées par la sidérose dès la troisième semaine, le décollement de rétine par prolifération vitréorétinienne et l’endophtalmie. La localisation, la taille et la nature du CEIO n’étaient pas des facteurs prédictifs statistiquement significatifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To determine the influence of prognostic factors and the type of tamponade agent in surgical management of intraocular foreign bodies (IOFBs) for better visual outcome.

Patients and methods

Fifty-seven consecutive cases were retrospectively reviewed at the XV–XX National Hospital (Paris) between 1 January 2004 and 31 December 2007. Univariate and multivariate analyses were performed to identify prognostic variables. Several parameters were measured: pre- and postoperatively: best corrected visual acuity (BCVA), material and size of the foreign body, entry site, time from trauma to surgical removal, IOFB location, initial retinal detachment, choice of vitreous tamponade agent (none, gas, silicone oil), postoperative visual outcome, and complications (siderosis, endophthalmitis, and vitreoproliferative retinal detachment).

Results

Metal IOFBs accounted for the majority with 80.7% (n=46). The inferior retinal segment was the most frequent location found: 47.4% (n=27). Initial and final mean BCVAs were, respectively, 1.47 (±0.99) and 1.03 (±0.96) (LogMar scale). The mean follow-up was 20.7 months (range, 12–60 months). Initial retinal detachment was found in 24.56% (n=14), with a statically worse prognosis. The BCVA was better in the group with gas tamponade (n=16) than in the group with silicone tamponade (n=21) and the group without a tamponade agent (n=20). Initial BCVA was the most important predictive factor for final BCVA. Time to surgery was a predictive factor of final visual outcome with a cut-off in the first week. The scleral or corneoscleral entry site had a better prognosis than the corneal site. Five cases of siderosis (8.7%) related to delayed management and two cases of endophthalmitis (3.5%) were found (despite use of prophylactic systemic antibiotics). No statistical difference was found regarding the IOFB location on the retina, its size, or the material. Finally, the retina remained detached in nine cases (15.78%). A final BCVA of 20/40 or more was obtained in 39.3 and 17.5% had light perception or worse.

Conclusion

The prognosis of an IOFB injury is for the most part uncertain due to a complex combination of parameters. Nevertheless, good postoperative results can be achieved without a silicone tamponade agent. The main prognostic factors related to better visual outcome were initial BCVA, time to surgery (first week), initially attached retina, and the scleral entry site. The main complications were vitreoproliferative retinal detachment, endophthalmitis, and siderosis. The location, type, and size of IOFBs were not statistically significant predictive factors in this study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Corps étrangers intraoculaires, Décollement de rétine, Endophtalmie, Sidérose, Corps étrangers métalliques, Pronostic

Keywords : Intraocular foreign bodies, Retinal detachment, Endophthalmitis, Siderosis, Metallic intraocular foreign body, Prognosis


Plan


 Communication orale présentée lors du 115e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2009.


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 9

P. 634-640 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Topical versus peribulbar anesthesia in non-penetrating deep sclerectomy. A cost-effectiveness analysis
  • R.A. Paletta Guedes, V.M. Paletta Guedes, A. Chaoubah, F. Montesi Pereira, P. Montesi Pereira, A.C. Pereira Da Silva
| Article suivant Article suivant
  • Mesure par OCT de l’impact d’une capsulotomie au laser Nd:YAG sur l’épaisseur maculaire
  • A. Giocanti-Aurégan, J. Tilleul, C. Rohart, M. Touati-Lefloc’h, T. Grenet, F. Fajnkuchen, G. Chaîne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.