Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ostéomes cutanés multiples de la face dans un contexte d’acné chronique - 10/11/11

Doi : 10.1016/j.annder.2011.05.018 
M. Fenot a, , S. Sierra-Fortuny a, H. Maillard a, J. Rivet b, P. Celerier a
a Service de dermatologie, centre hospitalier, 194, avenue Rubillard, 72000 Le Mans, France 
b Cabinet d’anatomie pathologique dermatologique, 35, avenue Mathurin-Moreau, 75927 Paris cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les ostéomes cutanés multiples sont une complication rare et souvent non diagnostiquée de l’acné inflammatoire chronique. Nous en rapportons un cas.

Observation

Une femme de 35ans était suivie pour une acné évoluant depuis l’âge de 22ans, traitée par deux cures d’isotrétinoïne orale. On notait l’apparition secondaire, au niveau du visage, de microkystes multiples dont l’excision était très difficile. Curieusement, ces petites formations ne renfermaient pas de kératine mais avaient une consistance très dure. L’examen anatomopathologique permettait de mettre en évidence des foyers de métaplasie osseuse, très vraisemblablement postinflammatoire. Le traitement était l’excision simple des lésions.

Discussion

Les ostéomes cutanés se divisent en deux groupes selon qu’ils sont primitifs ou secondaires. Il s’agissait ici d’ostéomes cutanés multiples de la face secondaires à une acné chronique. Le diagnostic différentiel est l’ostéomatose miliaire idiopathique de la face, éliminé devant le terrain (femme jeune), l’amélioration des lésions acnéiformes sous isotrétinoïne, confirmant le diagnostic initial d’acné, et l’apparition secondaire des lésions microkystiques. Aucun traitement n’est codifié à l’heure actuelle, mais il semble que les excisions simples aient de bons résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Multiple cutaneous osteomas are a rare complication of chronic inflammatory acne that often goes unrecognized. We report a case concerning a 35-year-old woman.

Patients and methods

A 35-year-old woman had been treated for acne since the age of 22 years, as part of which she received two courses of oral isotretinoin. We noted the secondary appearance of several microcysts on the face for which the excision was very difficult. Curiously, these small formations did not contain keratin but were very callous. Histological examination revealed foci of osseous metaplasia, probably of postinflammatory origin. Treatment consisted solely of excision of the lesions.

Discussion

Osteoma cutis comprises two distinct groups (primary and secondary). In our case, there were multiple cutaneous osteomas of the face resulting from chronic acne. The differential diagnosis was idiopathic miliary osteomatosis of the face, but this was ruled out by the young age of the patient, the improvement of the acneiform lesions under isotretinoin (confirming the initial diagnosis of acne) and the subsequent appearance of microcysts. Although there are as yet no codified treatments, excision appears to yield good results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acné chronique, Ostéomes cutanés multiples

Keywords : Chronic acne, Multiple cutaneous osteomas


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° 11

P. 736-738 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La maladie de Kaposi iatrogène au Maroc en dehors du contexte de la transplantation
  • F.E. Lamchahab, I. Tadlaoui, K. Beqqal, T. Bouattar, N. Ouzeddoun, R. Bayahia, M. Ait ourhroui, K. Senouci, B. Hassam, N. Ismaili
| Article suivant Article suivant
  • Pemphigoïde anti-p200 : réponse spectaculaire à la dapsone
  • C. Munsch, S. Prey, P. Joly, N. Meyer, L. Lamant, C. Livideanu, R. Viraben, C. Paul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.