Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dysfonction érectile : prise en charge diagnostique et thérapeutique - 10/11/11

[10-032-R-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(12)50621-9 
F. Audenet, M. Rouprêt
Service d'urologie, hôpital Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France, Faculté de médecine Pierre et Marie Curie, université Paris VI, 15, rue de l'École-de-Médecine 75006 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

La dysfonction érectile est une affection fréquente, responsable d'une dégradation importante de la qualité de vie des patients. Les progrès récents dans la compréhension physiopathologique en ont transformé la prise en charge diagnostique et thérapeutique. Le plus souvent multifactorielle, elle associe de manière variable dysfonction endothéliale, neuropathie, troubles psychiques, troubles endocriniens et origine iatrogène. Considérée comme un symptôme, non comme une maladie, la dysfonction érectile doit faire chercher des comorbidités, notamment cardiovasculaires, car elle constitue un symptôme sentinelle de cardiopathie ischémique. La révolution des inhibiteurs des phosphodiestérases de type 5 (IPDE-5) a permis d'apporter une réponse symptomatique à de nombreux patients. En seconde ligne, les traitements locaux tels que les injections intracaverneuses de prostaglandines E1 ou le vacuum gardent une place importante. En dernier recours, les prothèses péniennes sont une solution envisageable. Posées par des urologues ayant une bonne pratique de cette chirurgie, chez des patients bien informés, le taux de satisfaction est important. Néanmoins, compte tenu de la composante relationnelle, les facteurs biologiques et psychologiques sont souvent intriqués et nécessitent une prise en charge globale du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Impuissance, Dysfonction érectile, Dysfonction endothéliale, Inhibiteurs des phosphodiestérases, Prostaglandine E1, Implant pénien


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Tumeurs testiculaires primitives à expression endocrine
  • J.-M. Kuhn
| Article suivant Article suivant
  • Anomalies de la différenciation sexuelle
  • Frédérique Kuttenn, Marie-France d'Acremont, Irène Mowszowicz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.