Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les théories de l'hypnose - 21/11/07

Doi : 10.1016/j.amp.2005.04.016 
M.-C. Gay a
a Laboratoire des faits culturels, département de psychologie, université Paris-X Nanterre, 200, avenue de la République, 92001 Nanterre cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Deux grands cadres théoriques se proposent d'expliquer l'hypnose et les mécanismes régissant la production des phénomènes idéodynamiques : la théorie psychosociale et la théorie de la néodissociation. Ces deux grands modèles s'opposent dans les années 1970 et se polarisent, l'un sur le rôle de l'influence sociale dans le processus hypnotique, le second sur le rôle des mécanismes cognitifs dans la réponse idéodynamique. Le rôle de l'hypnose dans la production des phénomènes hypnotiques est nié par les tenants du courant psychosocial qui, s'ils reconnaissent une inflexion psychique, la considèrent comme étant produite artificiellement par le sujet comme stratégie inhérente à une prise de rôle déterminée par le contexte d'administration des suggestions, ainsi que par la motivation et les attentes des sujets. Cette interprétation les conduit à la négation de l'hypnose dans l'obtention de la réponse idéodynamique, mais également de son existence. À l'opposé, les tenants de la néodissociation considèrent l'hypnose comme étant à l'origine de la réponse hypnotique, à partir d'une dissociation psychique entraînant une réponse d'involontarité. Cependant, si l'existence d'un mécanisme de dissociation, postulée par les tenants de la théorie de la néodissociation, est soutenue par certaines données expérimentales, il reste néanmoins hypothétique. En revanche, étant donné que la dualité psychique ne se rencontre que chez les très bons sujets hypnotiques, la question se pose de savoir si elle est nécessaire pour l'obtention de tous les phénomènes hypnotiques ou pour une catégorie seulement d'items très difficiles faisant appel à une capacité particulière. Les deux grands modèles théoriques ne répondent qu'imparfaitement à la question des déterminants de la réponse hypnotique. La question posée précocement par l'hypnose de l'implantation consciente ou inconsciente de processus mentaux débouchant sur la production d'une action et qui est en fait celle des liens entre le conscient et l'inconscient cognitif, ne pourra être résolue que par un apport interdisciplinaire, avec notamment l'appui des neurosciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Two major theoretical frameworks are proposed in the explanation of hypnosis and the mechanisms governing its idiosyncratic phenomenona: the psychosocial theory and the neo-dissociation theory. These two major paradigms conflicted with each other in the sixties and polarised on each other, the former emphasised the role of social influence in the hypnotic process, and the latter emphasised the cognitive mechanisms of the idiosyncratic response. The role of hypnosis in the production of hypnotic phenomena is disclaimed by those who hold the psychosocial perspective. If they were to recognise a psychic modulation, they would consider it to be artificially produced by the subject as a strategy inherent to taking on a role within the context of the administering of the suggestions, as well as by the motivation and expectations of the subjects. This interpretation leads them to deny that hypnosis can achieve an idiosyncratic response, and equally its existence. On the other hand, those adhering to the neodissociation perspective consider hypnosis to be at the origin of the hypnotic response and originating from a psychic dissociation inducing an involuntary response. If the existence of a dissociation mechanism is supported by certain experimental data, as proposed by those adhering to the neo-dissociation theory, it nonetheless remains hypothetical. On the other hand, given that psychic duality is found only in very good hypnotic subjects, it must be questioned if it is necessary for the achievement of all hypnotic phenomena or for only a category of very difficult items that call upon a special capacity. The two major theoretical models answer the question of the determinants of the hypnotic response only imperfectly. The question put forth precociously by hypnosis regarding the conscious or unconscious establishment of mental processes leading to the production of an action (which is in fact that of the links between consciousness and the cognitive unconsciousness), cannot be determined without an interdisciplinary approach, notably with the support of the neurosciences.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hypnose, Théorie de la néodissociation, Théorie psychosociale

Keywords : Hypnosis, Neodissociation theory, Psychosocial theory


Plan


© 2005  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 165 - N° 9

P. 623-630 - novembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Thérapie comportementale et cognitive avec suivi intrahospitalier au service des urgences et liaison en psychiatrie
  • J. Rangaraj, A. Pelissolo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.