Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Virus-induced acute respiratory distress syndrome: Epidemiology, management and outcome - 17/11/11

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.05.027 
Charles-Édouard Luyt , Alain Combes, Jean-Louis Trouillet, Ania Nieszkowska, Jean Chastre
Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-6–Pierre-et-Marie-Curie, institut de cardiologie, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, service de réanimation médicale, 75651 Paris cedex 13, France 

Charles-Édouard Luyt, Institut de cardiologie, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, service de réanimation médicale, 47–83, boulevard de l’Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 17 novembre 2011
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

The acute respiratory distress syndrome (ARDS) can be induced by viral diseases, with two virus types being responsible: respiratory viruses that cause community-acquired viral pneumonia and Herpesviridae that cause nosocomial viral pneumonia. Among the respiratory viruses that can affect the lung and cause ARDS, pandemic viruses head the list, with influenza viruses H5N1 and H1N1 2009 being the most recently identified. However, other viruses can cause severe ARDS. Notably, a novel coronavirus was responsible for the severe acute respiratory syndrome outbreak in 2003. Apart from these pandemic viruses, respiratory viruses are rarely responsible for viral pneumonia and ARDS. Other than antiviral drug (mainly oseltamivir) administration and avoidance of corticosteroids, management of ARDS due to these viruses does not differ from that for ARDS caused by other diseases. Among Herpesviridae, herpes simplex virus (HSV) and cytomegalovirus (CMV) are the two viruses causing nosocomial viral pneumonia that can evolve into ARDS. HSV is frequently recovered in the respiratory tract of mechanically ventilated patients and can sometimes be responsible for HSV bronchopneumonitis. Although not evaluated for this indication, acyclovir can be a therapeutic option for patients with HSV bronchopneumonitis and ARDS. CMV pneumonia can also occur in mechanically ventilated patients, but is difficult to diagnose because virus recovery does not necessarily mean viral disease. Ganciclovir can be considered for patients with ARDS and histology- or cytology-proven CMV pneumonia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.