Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Action éducative et confusion de langage : des représentations nécessaires chez les parents pour que le travail socioéducatif prenne sens - 26/11/07

Doi : 10.1016/j.prps.2007.05.003 
S. Ben Hamed 1
64, avenue Georges-Clémenceau, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

À partir d'une situation faite d'indifférenciation massive mère-enfant et de confusion de langage entre les mères rencontrées et les professionnels de l'action éducative judiciaire (AEMO), nous avons été amenés à élaborer un dispositif que nous avons voulu appeler le «roman de la grossesse». Nous avons concentré notre travail sur l'élaboration en après-coup des premières étapes du devenir-mère. Nous illustrons à travers le cas de Marie comment cela rend possible la naissance de représentations nouvelles venant annoncer la constitution d'espaces psychiques intra- et interindividuels et entraînant des changements positifs dans la relation mère-enfant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

On considering the existing situation of a massive lack of differentiation between mother and child and of language confusion between the mothers whom we encounter and the professionals of the legal educational action (AEMO), we were stimulated to work out a script which could be called "the story of a pregnancy". We concentrated our work on the development of a look back over the first stages of becoming a mother. We illustrate through the case of Marie how this makes possible the origination of new outlook which presages the formation of modified intra- and interindividual psychic spaces and involving positive changes in the mother-child relationship.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Action éducative en milieu ouvert judiciaire, Indifférenciation, Confusion de langage, Le « roman de la grossesse », Maltraitance mère-enfant, Après-coup, Représentations, Espaces psychiques, Relation mère-enfant

Keywords : Legal educational action in open environment, Lack of differentiation, Confusion of language, "The novel of the pregnancy", Ill-treatment mother-child, Deferred action, Representations, Psychic spaces, Mother-child relation


Plan


© 2007  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 4

P. 401-413 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Usage légal du titre de « psychothérapeute » : stratégies des acteurs concernés
  • P. Grosbois
| Article suivant Article suivant
  • Clinique de la souffrance en milieu judiciaire : plaidoyer pour un cadre élargi
  • F. Houssier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.