Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rôle de la distraction cognitive dans l’orgasme féminin - 25/11/11

Doi : 10.1016/j.sexol.2011.08.004 
M. Cuntim a, , 1 , P. Nobre, PhD b
a Universidade de Tas-os-Montes e Alto Douro, UTAD, Quinta dos Prados 5000-911, Portugal 
b Universidade de Aveiro, Aveiro, Portugal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Distraction ou interférence dans le processus cognitif du stimulus érotique jouent un rôle important dans le développement de dysfonctions ou difficultés sexuelles (Geer et Fuhr, 1976). Le but de cette étude a été d’évaluer les pensées automatiques négatives présentes durant l’activité sexuelle. Un total de 191 femmes de la population générale ont répondu à un ensemble de questionnaires évaluant l’orgasme, les pensées automatiques et la distraction cognitive durant l’activité sexuelle. La fonction orgasmique a été évaluée par le Female Sexual Function Index (FSFI) (Rosen et al., 2000), les pensées automatiques ont été évaluées par le Sexual Modes Questionnaire (Nobre et Pinto-Gouveia, 2008) et la distraction cognitive par la Cognitive Distraction Scale (Dove et Wiederman, 2000). Les résultats indiquent que l’absence de pensées érotiques durant l’activité sexuelle était le meilleur prédicteur des difficultés sexuelles féminines. Les pensées d’abus sexuel, les pensées d’échec ou de désengagement, le manque d’affection du partenaire, la passivité sexuelle et le contrôle, le manque de pensées érotiques étaient significativement plus fréquents chez les femmes avec difficultés orgasmiques, comparées aux femmes sexuellement saines. Les résultats sont confirmés par la littérature, qui indique que la distraction cognitive des pensées érotiques est fortement corrélée avec la dysfonction orgasmique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pensées automatiques, Distraction cognitive, Dysfonction orgasmique, Femmes


Plan


 This issue also includes an English version: Cuntim, M and Nobre, P. The role of cognitive distraction on female orgasm.


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 4

P. 241-244 - octobre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Différences de genre et désir sexuel. Comment les facteurs émotionnels et relationnels déterminent-ils le désir sexuel selon le genre ?
  • J. Carvalho, P. Nobre
| Article suivant Article suivant
  • L’orgasme prématuré chez la femme existe-t-il ?
  • S. Carvalho, A. Moreira, M. Rosado, D. Correia, D. Maia, P. Pimentel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.