Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of outcomes in patients with abandoned versus extracted implantable cardioverter defibrillator leads - 25/11/11

Doi : 10.1016/j.acvd.2011.08.004 
Mathieu Amelot a, b, Anthony Foucault a, Patrice Scanu a, Sophie Gomes a, Laure Champ-Rigot a, Arnaud Pellissier a, Paul Milliez a,
a Cardiology Department, Côte-de-Nacre University Hospital, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen, France 
b Cardiology Department, Pasteur Hospital, rue du Val-de-Saire, 50102 Cherbourg, France 

Corresponding author. Fax: +33 2 31 06 44 18.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Despite the increased number of implantable cardioverter defibrillator (ICD) recipients and the frequent need for device upgrading and/or occurrence of lead malfunction, the optimal approach to managing abandoned leads remains debated.

Aims

To determine the rate and type of complications related to either abandoned or extracted ICD leads.

Methods

Patients with abandoned or extracted leads were identified retrospectively. Patient medical records were reviewed to assess long-term lead or device malfunction, defibrillation test values before and after lead abandonment or extraction, and appropriateness of delivered shocks and subsequent surgical procedures related to devices or leads.

Results

A total of 58 ICD patients with 47 extracted and 34 abandoned leads were identified. After a mean follow-up of 3.2±2.6years, the defibrillation test was not affected by either abandoned or extracted leads (23.4±6.6J vs 25.4±4.9J, respectively; P=0.24). There were no differences in the number of ICD-related surgical procedures after extracting versus abandoning leads (22% vs 12%, respectively; P=0.3) or in the thromboembolic event rate (7.7% vs 6.3%; P=0.83). During follow-up, no differences in the occurrence of major complications or appropriate/inappropriate shocks were observed between patients with or without abandoned leads.

Conclusion

We observed no difference in rates of immediate or medium-term complications between extracting versus abandoning leads. Lead abandonment remains an alternative and safe option when extraction does not appear mandatory according to the age of the leads or experience of the operating centre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Malgré le nombre croissant d’implantations de défibrillateurs automatiques implantables (ICD) et la nécessité fréquente soit d’une optimisation de la prothèse (rajout d’une stimulation gauche), soit en cas de dysfonctionnement de sonde d’en rajouter une nouvelle, la façon de gérer les sondes abandonnées est toujours sujette à controverse.

Objectif

Le but de cette étude est d’évaluer le taux et le type de complications liées à l’option choisie d’abandon ou d’extraction de sondes de défibrillateurs.

Méthodes

Les patients avec des sondes extraites et abandonnées ont été rétrospectivement identifiés et leurs données médicales analysées pour authentifier les dysfonctionnements de sondes, les valeurs de seuils de défibrillation avant et après abandon/extraction, les chocs appropriés et les autres types de complications.

Résultats

Nous avons identifié 58 patients avec 47 extractions et 34 abandons de sondes. Après un suivi moyen de 3,2±2,6ans, les tests de défibrillation sont restés comparables entre les patients avec sondes abandonnées ou extraites (23,4±6,6J contre 25,4±4,9J respectivement, p=0,24). Aucune différence n’a été notée dans le nombre de procédures chirurgicales entre les sondes extraites et abandonnées (22% contre 12%, p=0,3), ni dans le nombre d’événements thrombo-emboliques (7,7% contre 6,3%, p=0,83). Durant le suivi, aucune différence dans la survenue de complications majeures ou de chocs appropriés et inappropriés n’a été observée entre les deux groupes.

Conclusions

Aucune différence en terme de complications à court et moyen terme entre les deux stratégies d’extraction et d’abandon de sondes de défibrillation n’a été observée. L’abandon de sondes reste une décision raisonnable si l’extraction n’apparaît pas obligatoire, et en fonction de l’âge des sondes et de l’expérience des opérateurs du centre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Implantable cardioverter defibrillator, Leads, Complications, Extraction, Shocks

Mots clés : Défibrillateur automatique implantable, Sondes, Complications, Extraction, Chocs


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 11

P. 572-577 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cystatin C levels are associated with the prognosis of systolic heart failure patients
  • Changlu Gao, Lihua Zhong, Yanhui Gao, Xueqi Li, Mingyu Zhang, Shipeng Wei
| Article suivant Article suivant
  • The ductus arteriosus: Physiology, regulation, and functional and congenital anomalies
  • Véronique Gournay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.