Médecine

Paramédical

Autres domaines


Point actuel sur l’infection focale d’origine buccodentaire - 02/12/11

Doi : 10.1016/j.stomax.2011.10.004 
S. Persac , R. Prévost, H. Hardy, S. Gigon, J.-M. Peron
Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologie, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Focal infection of oral origin means that an oral infectious focus may have widespread effects. This concept remains controversial since it is difficult to prove the oral origin of germs responsible for an extra-oral infection. Experiments on animal models and clinical studies suggested several physiopathological mechanisms: bacteremia, toxinic and immunological mechanisms. Various operations induce the passage of bacterial flora (transcytosis) and its toxins into the bloodstream: oral care, chewing, or tooth brushing. Bacteremia is worsened by poor oral hygiene or an infection. The germs are usually destroyed by the host’s reticuloendothelial system in a few minutes, but the presence of a valvular disease or a weak immune system favors focal infection. Besides infectious endocarditis, this may concern cardiovascular diseases, lung infections, prematurity and hypotrophy, diabetes, prosthetic infections, cerebral abscesses, etc. This update is based on literature review, selected according to its high level of scientific proof, as well as on a selected choice of consensus conferences. The current recommendation is to limit antibiotic prophylaxis to the high bacteremia risk procedures and to patients highly at risk of developing a focal infection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’infection focale d’origine buccodentaire signifie qu’un foyer infectieux oral peut être à l’origine de lésions à distance. Ce concept demeure controversé puisqu’il est difficile de prouver de façon absolue l’origine buccale des germes responsables d’une infection extrabuccale. L’expérimentation animale et les études cliniques ont suggéré plusieurs mécanismes physiopathologiques : la bactériémie, les mécanismes toxinique et immunologique, l’aspiration. Différentes manœuvres induisent le passage de la flore bactérienne (transcytose) et de ses toxines dans la circulation sanguine : les soins buccodentaires, la mastication ou le brossage dentaire. Elles sont aggravées par une mauvaise hygiène ou une infection. Habituellement, les germes sont détruits par le système réticuloendothélial de l’hôte, mais une valvulopathie ou un système immunitaire défaillant favorisent la fixation bactérienne. À côté de l’endocardite infectieuse, d’autres pathologies sont concernées : les maladies cardiovasculaires, les infections pulmonaires, la prématurité et l’hypotrophie, le diabète, les infections prothétiques, les abcès cérébraux… Cette mise à jour s’appuie sur une revue de la littérature, sélectionnée en fonction du niveau de preuve scientifique et sur les dernières conférences de consensus. L’attitude actuelle est de limiter l’antibioprophylaxie aux gestes à haut risque bactériémique et aux patients à haut risque d’infection focale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Focal infection, Dental, Bacteriemia, Periodontal diseases

Mots clés : Infection focale dentaire, Bactériémie, Maladies parodontales


Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 112 - N° 6

P. 353-359 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome d’Eagle : une douleur mal connue et mal reconnue !
  • J. Bouguila, R.H. Khonsari, A. Pierrefeu, P. Corre
| Article suivant Article suivant
  • Dent de sagesse et nerf alvéolaire inférieur. Choix des examens radiographiques
  • A. Chkoura, W. El Wady, B. Taleb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.