Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH/sida au Bénin : le consentement des femmes au dépistage est-il libre et éclairé ? - 06/12/11

Doi : 10.1016/j.etiqe.2011.07.003 
N.M. Kêdoté a, , A. Brousselle b, F. Champagne c, D. Laudy d
a Institut des sciences biomédicales appliquées, 03 BP 3975, Cotonou, Bénin 
b Université de Sherbrooke, centre de recherche HCLM, campus Longueuil, 150, place Charles-LeMoyne, bureau 200, CP 11, Longueuil (Qc) J4K-0A8, Canada 
c Université de Montréal, institut de recherche en santé publique (IRSPUM), 1420 Mont-Royal boulevard, room 2392, Outremont (QC) H2V 4P3, Canada 
d Université de Montréal, département de chirurgie, pavillon Roger-Gaudry, room S 316, C.P. 6128, succursale Centre-ville, Montréal (QC) H3C 3J7, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Dans les politiques internationales et nationales sur le VIH/sida, le consentement libre et éclairé est reconnu comme une composante essentielle des programmes de dépistage. Le consentement libre et éclairé implique pour les femmes enceintes d’obtenir des informations sur le programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant (PTME), de les comprendre et de faire un choix autonome après avoir évalué les risques et avantages. Cependant, aucune évaluation du programme de PTME ne s’est intéressée au consentement. L’objectif de cet article est d’explorer le caractère libre et éclairé du consentement des femmes enceintes quant au dépistage et à leurs motivations à faire le test.

Méthode

Nous avons utilisé des données récoltées dans le cadre d’une analyse d’implantation du programme de PTME au Bénin. Cette analyse s’appuie sur un devis d’étude de cas multiples incluant six maternités choisies parmi les 56 sites fonctionnels. Spécifiquement pour l’analyse du consentement, nous avons associé les données provenant d’une enquête à celles d’une recherche qualitative.

Résultats

Hormis trois cas de dépistage à l’insu, le caractère volontaire du consentement au test est respecté sur les sites de PTME. Vingt-neuf cas de refus ont été identifiés. Les raisons les plus souvent évoquées par les femmes enceintes sont la peur du résultat positif et de ses conséquences sur la vie familiale dans 55,2 % des cas et l’attente de l’accord ou du désaccord du mari dans 27,6 % des cas. Si globalement le consentement a été volontaire sur tous les sites, son caractère éclairé est moins probant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In international and national HIV/AIDS policies, free and informed consent is recognized as one of the major components of testing programs. For pregnant women, free and informed consent means that they should get information on prevention of mother-to-child transmission (PMTCT), understand them and make an independent choice after weighing the risks and advantages. However, no PMTCT program looked into the issue of consent. The objective of this paper is to explore the free and informed nature of pregnant women’s consent with regard to testing and their rationale for accepting to be tested.

Methods

We used data collected within the framework of the analysis of the creation of the PMTCT program in Benin. This analysis is based on multiple case studies that covered six maternity homes selected from 56 operational sites. For the specific analysis of consent, we used both survey data and qualitative research data.

Findings

Apart from three cases of secret testing, the free nature of the consent to the test is respected on the PMTCT sites. Twenty-nine cases of refusal were recorded. The reasons put forth by most pregnant women include the fear of a positive test and its consequences on family life in 55.2% of cases and the expectation of their husbands’ agreement or disagreement in 27.6% of cases. On the whole, the consent was free on all the sites but its informed nature is less respected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : VIH/sida, Éthique, Consentement, Droit de la personne, Bénin, Afrique subsaharienne

Keywords : HIV/AIDS, Ethics, Consent, Human right, Benin, Sub-Saharan Africa


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 8 - N° 4

P. 173-179 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La bienveillance, cœur de tout soin
  • A. de Broca
| Article suivant Article suivant
  • Mort de l’Autre et institution gériatrique : accompagner le vécu des résidents
  • M. Hecquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.