Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse des accidents, des moyens de monitorage et de sécurité de la circulation extracorporelle pour chirurgie cardiaque en France en 2005 - 30/11/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.09.025 
J.-M. Charrière a, 1, J. Pélissié b, 1, C. Verd c, 1, P. Léger d, 1, P. Pouard e, 1, C. de Riberolles f, 1, P. Menestret g, M.-C. Hittinger h, P. Rougé i, 1, D. Longrois j, , 1
a Département d'anesthésie-réanimation, CHU de La Milétrie, 86021 Poitiers, France 
b Département de chirurgie cardiovasculaire, hôpital européen Georges-Pompidou, 75015 Paris, France 
c Service de chirurgie cardiovasculaire, hôpital Bon-Secours, 57000 Metz, France 
d Département d'anesthésie-réanimation, groupe hospitalier de La Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris, France 
e Département d'anesthésie-réanimation, hôpital Necker-Enfants-Malades, 75015 Paris, France 
f Service de chirurgie cardiovasculaire, CHU de Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
g Département d'anesthésie-réanimation, CHU de Rennes, 35000 Rennes, France 
h Haute Autorité de santé (département d'évaluation des technologies de la santé), 2, avenue du Stade-93-218, Saint-Denis-La-Plaine cedex, France 
i Service d'anesthésie-réanimation, institut Claudius-Regaud, 31000 Toulouse, France 
j Département d'anesthésie-réanimation, CHU Brabois-Nancy, 4, rue du Morvan, 54500 Vandoeuvre-Lès-Nancy, France 
k Unité Inserm U684, faculté de médecine de Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Plusieurs enquêtes ont montré que la circulation extracorporelle (CEC) était associée à des complications augmentant la morbidité et la mortalité de la chirurgie cardiaque. En 2004, la Haute Autorité de santé (HAS) et le Collège français de perfusion ont rédigé des recommandations concernant le monitorage et les dispositifs de sécurité de la CEC.

Objectifs

Les objectifs étaient de: (i) mesurer, peu après leur publication, la différence entre ces recommandations et la pratique de la CEC; (ii) analyser type, fréquence et conséquences des incidents de la CEC pour l'année 2005.

Type d'étude

Enquête rétrospective.

Méthodes

Questionnaire, contenant 62 items, envoyé aux 66 centres de chirurgie cardiaque français.

Résultats

Cinquante-sept centres effectuant 34496 CEC (taux de réponse 86%) ont répondu au questionnaire. Il existait une différence importante entre les recommandations de la HAS et l'utilisation des dispositifs de monitorage et de sécurité de la CEC. Un incident est survenu pour 198 CEC, un décès pour 4864 CEC, une complication avec séquelles pour 11349 CEC (séquelles ou décès 1/3220 CEC). Les incidents les plus fréquents étaient: les effets adverses à la protamine (1/1702), les dissections au site de canulation artérielle (1/1792) et la coagulation du circuit de CEC (1/4864).

Conclusion

Cette enquête démontre qu'un effort important doit être fait pour combler l'écart entre recommandations de la HAS et pratique de la CEC. L'analyse des incidents de CEC suggère qu'à l'exception des effets adverses à la protamine, les autres complications de la CEC pourraient être prévenues par une amélioration du monitorage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Several surveys demonstrated that cardiopulmonary bypass (CPB) is associated with incidents that negatively affect the outcome of cardiac surgery.

Objectives

In 2004, the French “Haute Autorité de santé” (an independent public scientific authority) and the French “College of Perfusion” issued recommendations concerning safety and monitoring devices for CPB. The aims of the present study were to: 1) investigate the difference between the recommendations and the clinical practice of CPB shortly after publication of the recommendations; 1) investigate the type and rate of perfusion incidents and their outcome.

Study design

Retrospective survey.

Methods

A 62 items questionnaire was sent to all 66 centres performing cardiac surgery in France.

Results

Fifty-seven centres totalling 34,496 CPB procedures (response rate 86%) returned the questionnaire. There was a wide difference between the recommendations and the reported use of safety and monitoring devices. An incident was reported for every 198 CPB procedures with death occurring 1:4,864 and permanent sequelae 1:11,349 procedures respectively (permanent injury or death 1:3,220 procedures). The most frequent perfusion incidents were adverse effects to protamine (1:1,702), dissection at the arterial canulation site (1:1,792) and coagulation of the circuit (1: 4,864).

Conclusion

This survey demonstrates that an important effort must be made in order to fill the gap between the recommendations and clinical use of monitoring and safety devices. The analysis of CPB-related incidents suggests that, with the exception of protamine adverse effects, the majority of deaths and severe permanent injuries could probably be avoided by improved use of the monitoring and safety devices.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Monitorage, Chirurgie cardiaque, Circulation extracorporelle, Complications

Keywords : Monitoring, Cardiac surgery, Cardiopulmonary bypass, Morbidity


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 11

P. 907-915 - novembre 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.