Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Devenir à long terme des patients après une HSA anévrismale - 30/11/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.09.001 
B. Fauvage , C. Canet, F. Coppo, C. Jacquot, J.-F. Payen
Département d'anesthésie-réanimation I, CHU de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'évaluation du devenir est primordiale après une hémorragie sous-arachnoïdienne par rupture d'anévrisme (HSAa). Des mesures adéquates sont indispensables à l'interprétation des essais cliniques à l'origine de nombreuses recommandations de pratique clinique. Les mesures catégorielles comme la Glasgow Outcome Scale (GOS) ou l'échelle modifiée de Rankin (mRS) sont le plus souvent utilisées. Elles ne mesurent pas les séquelles cognitives après HSA, notamment chez les patients classés «bonne évolution». Nous avons étudié les principales complaintes, le statut du travail et l'autoévaluation du handicap de patients GOS 5 après traitement chirurgical d'un anévrisme rompu, et cherché quels pouvaient être les instruments de mesure de devenir les plus appropriés pour les HSAa. Un an après l'HSAa, un questionnaire a été envoyé à 126 patients vivants à la sortie de l'hôpital. Le questionnaire comportait des questions sur les séquelles motrices, sensorielles, cognitives et neuropsychiques, ainsi qu'une autoévaluation de leur handicap. Sur 84 patients GOS 5, 55 (65%) présentaient des troubles cognitifs et neuropsychiques dont les plus fréquents étaient les troubles de mémoire, de vitalité et les troubles anxiodépressifs. L'analyse des instruments de mesure les plus utilisés a conduit à proposer l'association d'une échelle catégorielle de mesure physique et de dépendance à une échelle de handicap et de qualité de vie. Les échelles catégorielles ne mesurent pas les séquelles cognitives et neuropsychiques des patients ayant une bonne évolution après HSAa. Elles doivent être associées à des mesures du handicap et de la qualité de vie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Adequate instruments for measuring patient outcome after subarachnoid aneurysmal haemorrhage (SAH) are required to interpret results of clinical trials before making clinical recommendations. Graded measures are generally used, e.g. Glasgow Outcome Scale (GOS) and the modified Rankin Scale (mRS). However, these scales are inappropriate to measure cognitive dysfunction, particularly in patients with good outcome. We investigated the most frequent complains, the working status and the self-assessment of handicap (quality of life) in GOS-5 patients after their surgical treatment of a ruptured aneurysm. A questionnaire was sent to 126 patients one year following their discharge from hospital. The questionnaire assessed their motor activity, vitality and psychological troubles and handicap. Over 84 patients with GOS-5, 55 (65%) had persistent cognitive and psychological troubles including memory deficit, vitality and depressive troubles. Providing the use of combined scales to assess handicap and quality of life, these results suggest that SAH can result in a persistent alteration of cognitive function in patients, even in those classified as having a good outcome using the routine graded scales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anévrisme cérébral, Hémorragie sous-arachnoïdienne, Évaluation du devenir

Keywords : Cerebral aneurysm, Subarachnoid haemorrhage, Outcome assessment


Plan


 Travail présenté lors des 28es Journées de l'Association de neuroanesthésie-réanimation de langue française, Grenoble, 16-17 novembre 2006.


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 11

P. 959-964 - novembre 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.