Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mobilisation des lipides du tissu adipeux au cours de l'exercice physique - 11/12/07

Doi : 10.1016/j.scispo.2007.09.013 
I. de Glisezinski
Unité de recherche sur les obésités, Inserm U858, I2MR, service d'EFR et de médecine du sport, hôpital Larrey, 24, chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse cedex 9, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Étudier les variations de mobilisation des lipides et les mécanismes mis en jeu au sein du tissu adipeux, lors d'un exercice physique, en fonction du type d'exercice ou de l'état d'entraînement, mais également en fonction du sujet (sexe, degré d'adiposité, état nutritionnel).

Données actuelles

Le tissu adipeux blanc représente un réservoir énergétique considérable. Lors de situation de stress (jeûne, exercice physique), les triglycérides sont hydrolysés pour fournir les acides gras (AG), nécessaires à la production d'énergie, en particulier au niveau du muscle.

Chez l'homme, le stockage des AG sous forme de triglycérides et leur libération sont sous le contrôle, respectivement, de l'insuline (hormone lipogénique et antilipolytique) et des catécholamines (hormones lipolytiques). Les catécholamines (adrénaline et noradrénaline) recrutent soit des récepteurs bêta-adrénergiques (β1 et β2) stimulateurs, soit des récepteurs alpha2-adrénergiques inhibiteurs de la lipolyse. Par ailleurs, des données récentes montrent que le peptide atrial natriurétique possède chez les primates, une efficacité lipolytique puissante, supérieure à celle des agents bêta-adrénergiques.

On peut distinguer des différences de sécrétion et d'activité hormonale et, par conséquent, de mobilisation lipidique au cours de l'exercice, en fonction de l'individu (homme ou femme, à jeun ou nourri, maigre ou adipeux, sédentaire ou entraîné) mais également en fonction de l'exercice physique qui est réalisé (durée et intensité).

Perspectives

Une meilleure compréhension des différents facteurs impliqués dans la fourniture des AG au muscle nous permettra d'adapter la prise en charge des patients par l'activité physique, en particulier dans le traitement ou la prévention des maladies métaboliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Current knowledge

In mammals, white adipose tissue is considered a quasi-unlimited energy storage depot. Under conditions of increased energy demand (fasting, exercise), adipose tissue triglycerides are hydrolyzed and released in the bloodstream as fatty acids (FA). Their uptake and subsequent oxidation in other tissues, mainly skeletal muscle generates energy to meet increased demand.

In human adipose tissue, FA storage as triglycerides is partially regulated by the insulin hormone, while triglyceride hydrolysis is governed by catecholamines. Catecholamine action (epinephrine and norepinephrine) on lipolysis is the result of an equilibrium between stimulating beta-adrenergic ((1 and (2) and inhibitory alpha2-adrenergic agonists. In addition, recent findings demonstrate the importance of the atrial natriuretic peptide (ANP) pathway in triglyceride mobilization; ANP having a stronger lipolytic action than beta-adrenergic agonists.

Herein, the pathways and regulatory mechanisms involved in adipose tissue lipid mobilization are discussed. The influence of factors, such as type and duration of exercise, subject gender, nutritional status and adiposity are examined.

Future prospects

Understanding the importance and influence of these factors on hormonal status, and hence triglyceride mobilization, is required to appropriately apply exercise regimes, in prevention and treatment of metabolic syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tissu adipeux blanc, Triglycérides, Lipolyse, Exercice, Métabolisme énergétique

Keywords : White adipose tissue, Triglycerides, Lipolysis, Energetic metabolism, Exercise


Plan


 Présentée au 6e colloque Biologie de l'exercice musculaire de la Société de physiologie, Clermont-Ferrand, 31 mai et 1er juin 2007.


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6

P. 280-285 - décembre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Modulations du génome exprimé dans le muscle squelettique avec l'entraînement physique
  • A.-X. Bigard, H. Sanchez, N. Koulmann
| Article suivant Article suivant
  • Interaction of high-fat versus high-carbohydrate diets and physical training on energy metabolism in the rat
  • N. El Elj, G. Lac, M. Zaouali, Z. Tabka, N. Gharbi, S. El Fazaa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.