S'abonner

Faut-il traiter les embolies pulmonaires sous-segmentaires ? - 16/12/11

Doi : 10.1016/S0398-0499(11)70007-5 
C. Riopel, M. Righini
Service d’Angiologie et d’Hémostase, Hôpitaux Universitaires de Genève, 4 rue Gabrielle-Perret-Gentil, 1211 Genève 14, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les embolies pulmonaires sous-segmentaires isolées représentent un problème clinique de plus en plus fréquent en relation avec l’utilisation à large échelle des scanners multibarrettes. La signification clinique et le pronostic de ces embolies demeurent incertains et un ratio risquebénéfice favorable à l’anticoagulation n’a pas été clairement démontré. Différentes méthodes diagnostiques validées par le passé pour le diagnostic de l’embolie pulmonaire n’étaient pas à même de détecter une proportion significative des embolies pulmonaires sous-segmentaires (scanner monobarrette, scintigraphie de ventilation-perfusion). Ces stratégies se sont pourtant révélées sûres, avec un faible taux d’événements thrombo-emboliques à 3 mois chez les patients sans embolie pulmonaire détectée et donc non anticoagulés. De plus, l’accroissement du nombre d’embolies sous-segmentaires diagnostiquées avec les scanners multibarrettes ne semble pas avoir modifié le pronostic, malgré une augmentation du nombre de patients anticoagulés. Ces données suggèrent que les embolies pulmonaires sous-segmentaires isolées présentent un impact clinique moindre que les embolies pulmonaires proximales, avec un meilleur pronostic à long terme. Chez certains patients avec embolies pulmonaires sous-segmentaires, le risque de saignement induit par l’anticoagulation est susceptible de dépasser le bénéfice de la prévention d’un nouvel épisode thrombo-embolique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The expanded use of multi-detector computed tomography has increased the proportion of diagnosed subsegmental pulmonary embolism. The clinical significance and prognosis of these embolisms remain unknown and the benefit of anticoagulation is not yet proven. Several previously validated diagnostic strategies for pulmonary embolism exclusion (based on single-detector computed tomography and ventilation-perfusion lung scan) were unable to detect most of these subsegmental pulmonary embolisms. However, these strategies have been proven safe, with very few thromboembolic events at 3 months. Furthermore, the comparison between studies using single-detector and multi-detector computed tomography suggests increased rates of PE diagnosis and increased rates of anticoagulated patients without improvement of the three-month followup. Subsegmental pulmonary embolisms seem to have less clinical impact than proximal pulmonary embolisms and a better long-term prognosis. In some patients with isolated subsegmental pulmonary embolism, the bleeding risk related to anticoagulation might outweigh the benefit of preventing recurrent thromboembolic event.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Embolie pulmonaire sous-segmentaire, Scanner multibarrette

Keywords : Subsegmental pulmonary emblolism, Multi-detector computed tomography


Plan

Plan indisponible

© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° S1

P. S37-S41 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Indications du traitement fibrinolytique au cours de l’embolie pulmonaire
  • G. Meyer
| Article suivant Article suivant
  • Maladie veineuse thrombo-embolique et cancer
  • G. Meyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.