Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

De la conception à l'évaluation d'un programme d'aide à la prescription en nutrition artificielle sous Palm OS® - 27/12/07

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.09.026 
Y. Attof a, b, , M. Hachemi a, b, M. Cannesson a, b, E.-P. Souza Neto a, b, P. Rosamel a, b, C. Chambrier c, O. Bastien a, b, J.-J. Lehot a, b
a Service d'anesthésie-réanimation, hôpital cardiovasculaire et pneumologique Louis-Pradel, hospices civils de Lyon, BP Lyon-Monchat, 69394 Lyon cedex 03, France 
b ERI 22, université Claude-Bernard Lyon-I, France 
c Unité de nutrition clinique intensive, hôpital Edouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 5, place d'Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Conception et évaluation d'un programme d'aide à la prescription en nutrition artificielle, NutriPDA®, dédié à la réanimation et à la période péri-opératoire, fonctionnant avec le système d'exploitation Palm OS.

Type d'étude

Étude prospective de type avant-après.

Méthodes

Soixante et un patients admis en réanimation après chirurgie cardiovasculaire et thoracique ont été étudiés (âge supérieur à 17 ans, durée de nutrition artificielle supérieur à trois jours, durée de séjour supérieur à huit jours). Les patients ont été répartis historiquement en deux groupes (avant et après utilisation de NutriPDA): groupe A: 32 patients (quatre mois en 2005); groupe B: 29 patients (quatre mois en 2006).

Résultats

Il n'y avait pas de différence significative concernant les caractéristiques démographiques et les scores de gravité entre les deux groupes. Les apports caloriques étaient inférieurs à 80% des dépenses énergétiques de base chez 21% des patients du groupe A, contre seulement 1% des patients du groupe B (p<0,01). Les apports caloriques et azotés respectivement étaient inférieurs aux recommandations internationales dans le groupe A: 20±4 kcal/kg par jour, 104±30 mg/kg par jour, mais pas dans le groupe B: 26±5 kcal/kg par jour, 196±41 mg/kg par jour (p<0,01).

Conclusion

L'aide à la prescription de la nutrition artificielle par le logiciel NutriPDA® a permis d'améliorer les apports nutritionnels au lit du malade.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

The aim of our study was to assess the effect of NutriPDA, a personal digital assistant (PDA)-based clinical decision-support system (CDSS) for the management of artificial nutrition. A CDSS was developed and implemented on a handheld computer for use in the ICU after cardiovascular and thoracic surgery.

Study design

System impact was assessed in a prospective “before/after” cohort trial.

Methods

After informed consent we studied 61 patients in the postcardiovascular and thoracic surgery ICU (age>17 years, duration of artificial nutrition>3 days, length of stay>8 days). Patients were divided into two groups (before and after the use of NutriPDA: Group A: 32 patients (4-month period in 2005); group B: 29 patients (4-month period in 2006).

Results

There were no significant differences in anthropometric and clinical parameters between the 2 groups. Energetic intakes were<80% of basal energetic expenditures in 21% and 1% of patients, respectively (P<0.01). Caloric and nitrogen intakes were below international recommendation in Group A: 20±4 kcal/kg/d (mean±SD), 104±30 mg/kg/d, but not in Group B: 26±5 kcal/kg/d, 196±41 mg/kg/d (P<0.01).

Conclusion

NutriPDA was found to be able to optimize artificial nutrition by improving caloric intake in ICU. This new software has potential clinical applications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Protocole, Nutrition entérale, Nutrition parentérale, Chirurgie cardiovasculaire et thoracique, Assistant personnel

Keywords : Artificial nutrition, Intensive care, Cardiothoracic surgery, Guidelines, Handheld computers


Plan


© 2007  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 12

P. 1031-1036 - décembre 2007 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.