Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sévices physiques durant la grossesse au Maroc - 25/01/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2011.06.017 
H. Boufettal a, , B. Obaid a, A. Belhouss b, S. Hermas a, M. Noun b, N. Samouh a
a Service de gynécologie-obstétrique « C », faculté de médecine et de pharmacie, centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, université Aïn Chock, Casablanca, Maroc 
b Service de médecine légale, faculté de médecine et de pharmacie, centre hospitalier universitaire Ibn Rochd, université Aïn Chock, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant. 29, lot Abdelmoumen, résidence Al Mokhtar, 20100 Casablanca, Maroc.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Les sévices physiques représentent un grave problème de société et un enjeu de santé périnatale.

Matériel et méthodes

Cet article présente les résultats d’une enquête réalisée au centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca (Maroc), sur une période d’une année, dans le but de déterminer leur fréquence, leurs facteurs de risque, les pathologies maternelles et les complications obstétricales.

Résultats

Les résultats de notre enquête retrouvent une fréquence des sévices physiques durant la grossesse de 12,3 % (107 cas). L’âge moyen de ces femmes est de 22,3 ans ; 65,6 % des parturientes sont illettrées ; 45 % des femmes sont issues d’un niveau socioéconomique défavorisé et 47 % sont d’origine rurale ; 37 % des femmes sont des célibataires. La moitié des maltraitées sont des multipares, avec une moyenne de parité de 3,2 enfants vivants ; 23 % des grossesses sont non planifiées. Enfin, 37,3 % des partenaires des parturientes sont sans emploi et 67 % ont des habitudes toxiques. Les complications obstétricales sont assez fréquentes et les répercussions mentales sont non négligeables, avec trois tentatives de suicide et une tentative d’homicide.

Conclusion

Une identification précoce des mauvais traitements subis par les femmes enceintes et la prise de mesures visant à les prévenir pourraient réduire la survenue de ces effets indésirables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Physical abuse are a serious social problem and an issue of perinatal health.

Material and methods

This article presents the results of a survey conducted at the CHU Ibn Rochd of Casablanca (Morocco), over a period of one year, in order to determine their frequency, risk factors, maternal diseases and obstetric complications.

Results

The results of our survey found that women who reported physical abuse have a frequency of 12.3% (107 cases). The average age of these women is 22.3 years; 65.6% of parturients are illiterate, 45% are from a disadvantaged socioeconomic status, 47% originated from a rural county; 37% are unmarried; half of the abused are multiparous with an average of 3.2 living children; 23% of the pregnancies are unplanned. Lastly, 37.3% of pregnant partners are unemployed and 67% have toxic habits. Obstetric complications are fairly frequent and mental effects are not negligible with 3 attempted suicides and attempted homicide.

Conclusion

Early identification of abuse suffered by pregnant women and taking measures to prevent them could reduce the occurrence of these adverse effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sévices physiques, Grossesse, Violence, Santé mentale, Complications obstétricales

Keywords : Physical abuse, Pregnancy, Violence, Mental health, Obstetric complications


Plan


© 2011  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 1

P. 76-82 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lésions périnéales sévères liées à une extraction fœtale par spatules. Quels facteurs de risques ?
  • E. Vintejoux, A. Flandrin, B. Clarivet, L. Begue, L. Reyftmann, G. Rathat, G. Burlet, H. Dechaud, P. Boulot
| Article suivant Article suivant
  • Grossesse abdominale à Libreville de 1999 à 2009
  • J.A. Bang Ntamack, J.P. Ngou Mve Ngou, B. Sima Ole, A. Sima Zue, S. Mayi Tsonga, J.F. Meye

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.