Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des jus de fruits et des boissons fruitées sur la santé de l’enfant et de l’adolescent : le point de vue du chirurgien dentiste - 08/02/12

Doi : 10.1016/j.arcped.2011.11.011 
C. Catteau a, , T. Trentesaux b, C. Delfosse b, M.-M. Rousset c
a Département santé publique, faculté de chirurgie dentaire, université Lille-2, place de Verdun, 59000 Lille, France 
b Département odontologie pédiatrique, faculté de chirurgie dentaire, université Lille-2, 59000 Lille, France 
c Laboratoire de morphogénèse céphalique et prévention, faculté de chirurgie dentaire, université Lille-2, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Si, malgré les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS), la consommation de fruits et légumes demeure insuffisante, une hausse des ventes de jus de fruits, et par extension des boissons aux fruits, commercialisés comme des produits « bons pour la santé », est observée.

Objectif

L’objectif de cette étude était de mettre en évidence la teneur en sucres des jus de fruits, des boissons à base de jus de fruits et des eaux aromatisées aux fruits.

Matériel et méthodes

Un échantillon de jus de fruits, nectars, boissons aux fruits et eaux aromatisées a été sélectionné dans la grande distribution. Les variables étudiées étaient les teneurs en sucres (g/100mL), en jus de fruits (%) et la présence de sucres ajoutés.

Résultats

Cent quatre-vingt-sept boissons ont été étudiées. La teneur moyenne en sucres variait de 2,4g/100mL à 10,8g/100mL selon les groupes. Les sucres ajoutés étaient présents dans les nectars, les boissons aux fruits et dans 71,4 % des eaux aromatisées.

Conclusion

Les jus de fruits, boissons aux fruits et eaux aromatisées sont riches en sucres. Une meilleure information des familles est indispensable pour en limiter la consommation répétée ; celle ci constitue, en effet, un facteur de risque commun à l’obésité et à la carie dentaire, deux pathologies qui impactent la qualité de vie. La coopération entre les médecins, les diététiciens et les chirurgiens-dentistes permettrait de développer une approche commune du risque pour lutter de façon efficace contre le surpoids et la carie dentaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The French dietary guidelines published in 2001 recommend daily consumption of 5 portions of fruit or vegetable. Despite this advice, the consumption of fruit in France, especially in the north of France, is low, whereas sale of 100% fruit juices, fruit drinks, and fruit-flavored beverages is increasing. The impact of contemporary changes in beverage patterns on dental caries has received less attention than the impact on childhood obesity. Nevertheless, the cariogenic potential of soft drinks is known. Drinking fruit juices, fruit drinks, or fruit-flavored beverages over a long period of time and continuous sipping could therefore be harmful for the teeth. The aim of this study was to examine the sugar content of such beverages.

Methodology

Four different major supermarkets were visited to select a representative sample of beverages for sale. Fruit juices, nectars, fruit drinks (water and fruit juices) and fruit-flavored waters were included. Lemonades, teas, and drinks containing artificial sweetener were not included. The data were collected in April 2010 by reading nutrition labels. The variables studied were the sugar content (g/100mL), the presence of added sugar, and the percentage of fruit juices. A descriptive analysis of the variables studied was conducted. The mean sugar content of the French population’s favorite juices (orange, grapefruit, pineapple, apple, and grape) was compared to the sugar content of a corresponding 100-g portion of fresh fruit. The data were processed using Microsoft Excel.

Results

Hundred and eighty-seven different beverages were analyzed: 89 fruit juices, 26 nectars, 51 fruit drinks (sparkling or flat), and 21 fruit-flavored waters. Unlike fruit-flavored waters, nectars and fruit drinks contained fruit juices. Nectars and fruit drinks contained an average of 44.5% (±10.7%) and 10.5% (±3.8%) fruit juice, respectively. The sugar content varied from 0g/100mL to 17.5g/100mL. The average sugar content was 2.4 (±2.1) g/100mL, 8.8 (±2.3) g/100mL, 10.7 (±1.9) g/100mL, and 10.8 (±1) g/100mL for fruit-flavored waters, fruit drinks, fruit juices, and nectars, respectively. High sugar content was reported for grape juice, with an average of 15.6 (±1.9) g/100mL. Nectars, fruit drinks, and 71.4% of fruit-flavored waters contained added sugar.

Conclusion

These beverages are rich in sugar and labels should better inform consumers on the sugar content. Dental caries is a chronic disease of childhood, which has common risk factors with obesity. General practitioners, dieticians, and dentists must work together to provide preventive guidance: fruit juice intake has to be limited and other beverages restricted to occasional use; fruit juice may contribute to only one portion of the recommended five a day.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 2

P. 118-124 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vaccination des nourrissons contre l’hépatite B : connaissances, opinions et pratiques des médecins généralistes de l’Est parisien en 2009
  • H. Partouche, M. Scius, C. Elie, L. Rigal
| Article suivant Article suivant
  • La dysménorrhée : un problème pour le pédiatre ?
  • F. Narring, M. Yaron, A.-E. Ambresin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.