Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur l’exposition aux rayons ultraviolets parmi le personnel de quatre hôpitaux bruxellois - 09/02/12

Doi : 10.1016/j.annder.2011.10.412 
X.L. Lam Hoai a, J. André b, V. Del Marmol c, G.E. Ghanem d, F. Salès d, P. Vereecken e,
a CHU Brugmann, 4, place Arthur-Van-Gehuchten, 1020 Bruxelles, Belgique 
b CHU Saint-Pierre, 322, rue Haute, 1000 Bruxelles, Belgique 
c Hôpital Erasme, 808 route de Lennik, 1070 Bruxelles, Belgique 
d Institut Jules-Bordet, 121, boulevard de Waterloo, 1000 Bruxelles, Belgique 
e Service de dermatologie, centre hospitalier Valida et pratique privée, avenue Goffin, 180, 1082 Bruxelles, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’incidence du mélanome augmente depuis plus de 50ans. La surexposition aux rayons ultraviolets (UV) en constitue le principal facteur de risque. Cette étude évalue l’impact des campagnes de dépistage, amorcées en Belgique il y a 11ans, sur le comportement du personnel hospitalier face aux UV.

Méthode

Une étude multicentrique avant-après a été menée sous forme d’un questionnaire anonyme envoyé de mars à avril 2010 au personnel de quatre hôpitaux bruxellois (groupe 2 : n=895). Des données démographiques, cliniques et comportementales ont été collectées et comparées à celles recueillies il y a 23ans dans les mêmes centres hospitaliers (groupe 1 : n=2410).

Résultats

Les phototypes des deux groupes étaient similaires. Dans le groupe 2, la distribution des nævus était plus prononcée sur l’ensemble du corps et la sévérité des coups de soleil étaient moindre. Les participants du groupe 2 déclaraient une baisse de recherche active du soleil, surtout depuis dix ans, avec une diminution du bronzage pendant les loisirs. Le groupe 2 enregistrait une hausse significative des vacances en régions ensoleillées mais plus brèves, avec des temps d’exposition quotidiens et annuels prolongés, ainsi qu’une amélioration de l’utilisation des produits solaires et une augmentation de l’utilisation des bancs solaires, surtout en institut.

Conclusion

Notre enquête représente un double cliché d’une population hospitalière, à 23ans d’intervalle. Les campagnes d’information et de dépistage ne semblent pas avoir eu l’impact désiré sur ce personnel hospitalier. Les produits solaires ont servi à s’exposer davantage aux UV et le modèle d’exposition constaté est celui qui prédispose le plus au mélanome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The incidence of melanoma has been increasing for 50 years. Exposure to ultraviolet (UV) radiation constitutes the main risk factor. The aim of this study was to analyze the impact on hospital staff behaviour with regard to UV of screening campaigns initiated in Belgium 11 years ago.

Patients and methods

We performed a multicentre, before-after study by sending an anonymous survey to the staff of four hospital in Brussels, from March 2010 to April 2010 (group 2: n=895). Demographic, clinical and behavioural data were collected and compared to those collected 23 years ago in the same hospitals (group 1: n=2410).

Results

Phototypes in both groups were similar. In group 2, the distribution of naevi tended to be spread over the whole body and the severity of sunburn had decreased. Group 2 participants reported a reduction in active sun exposure, especially in the past 10 years, with less leisure-time tanning. There was a significant increase in holidays in sunny locations, although vacation time was shorter, with prolonged daily and annual exposure. Sunscreens were more frequently used and there was an increase in sun-bed use, especially in beauty parlours.

Conclusion

Our study comprises a double snapshot of a population of hospital workers at an interval of 23 years. The information and screening campaigns do not seem to have had the desired effect on the hospital staff surveyed. Sunscreen use has in fact resulted in extended UV exposure and the observed exposure pattern is that most frequently involved in melanoma development.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prévention du mélanome, Épidémiologie, Protection solaire, Cancer cutané

Keywords : Melanoma prevention, Epidemiology, Sun protection, Skin cancer


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° 2

P. 91-102 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bronzage et addiction
  • A. Petit
| Article suivant Article suivant
  • Traitement de la maladie de Paget extramammaire par photothérapie dynamique topique
  • E. Clément, A. Sparsa, V. Doffoel-Hantz, H. Durox, S. Prey, J.-M. Bonnetblanc, H. Caly, Y. Aubard, C. Bedane

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.