Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt du monitorage de la profondeur d'anesthésie par entropie pour l'embolisation d'anévrismes intracrâniens de bas grade - 30/01/08

Doi : 10.1016/j.annfar.2007.11.003 
P. Reviron , F. Lenfant, S. Seltzer, M. Binnert, M. Freysz
Département d'anesthésie-réanimation, hôpital Général, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21033 Dijon cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Évaluer la faisabilité et l'apport, en termes de consommation d'agents anesthésiques, de stabilité hémodynamique et de délai d'extubation, de l'entropie spectrale lors de l'embolisation d'anévrismes intracrâniens asymptomatique ou de bas grade (I ou II).

Méthodes

Deux groupes : G1 sans monitorage de l'entropie spectrale (Datex-Ohmeda S/5™) (n=16) et G2 avec monitorage (n=16) bénéficient du même protocole anesthésique (propofol en AIVOC et rémifentanil au pousse seringue électrique). Dans G2, des valeurs de response entropie (RE) et de state entropie (SE) entre 35 et 45 étaient fixées comme objectif. La consommation d'agents anesthésiques, les paramètres de pression artérielle, le délai d'extubation et la faisabilité ont été étudiés. Les chiffres sont exprimés en moyenne plus ou moins écart type. L'analyse statistique fait appel à une comparaison de moyenne par le test de Mann et Whitney et le test de Fisher. Le seuil de signification est un p inférieur à 0,05.

Résultats

Aucun incident peropératoire n'a été observé. La consommation de propofol est statistiquement plus basse dans G2 (7,49±2,28mg/kg par heure versus 9,46±2,50mg/kg par heure). La consommation de rémifentanil (6,65±2,04μg/kg par heure versus 7,94±2,92μg/kg par heure ; p=0,056) et le délai d'extubation (14,1±8,6 min versus 26,5±22min ; p=0,056) tendent à être plus bas dans le groupe G2. La stabilité hémodynamique n'est pas modifiée par le monitorage, mais les valeurs de pression artérielle sont significativement plus élevées dans le groupe G2 (73,60±8,49mmHg versus 67,10±5,58mmHg). Les électrodes ne gênent pas la procédure d'embolisation, mais le largage des coils est à l'origine d'artefacts pour les valeurs de RE et SE.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Evaluate the supply of entropy monitoring on anaesthetic drugs consumption, haemodynamic stability, and recovery time in patients undergoing embolisation of cerebral artery aneurysm (asymptomatic or low Hunt and Hess grades).

Methods

Two groups, G1 without entropy monitoring (Datex-Ohmeda S/5™), G2 with entropy monitoring (16 patients in each group). Each group had similar anaesthetic protocol (propofol target control infusion and continuous intravenous infusion remifentanil). For G2, the state entropy (SE) values were kept between 35 and 45. We studied anaesthetic drug consumption, arterial pressure parameters, extubation delay and feasibility. Statistical analysis used Mann and Whitney test, Fisher test. Significativity was p<0.05.

Results

No intraoperative incident. Propofol consumption was lower in G2 (7.49±2.28mg/kg per hour versus 9.46±2.50mg/kg per hour; p<0.05). A tendency to reduction was observed for remifentanil consumption (6.65±2.04μg/kg per hour versus 7.94±2.92μg/kg per hour; p=0.056), and extubation delay (14.1±8.6min versus 26.5±22.0min; p=0.056), in G2. The entropy monitoring had no repercussion on haemodynamic stability, but the arterial pressure values were significantly higher in G2 (73.60±8.49mmHg versus 67.10±5.58mmHg). Entropy captor does not disrupt embolisation procedure. Coils liberation alter temporarily RE and SE values.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Entropie, Anévrismes intracrâniens, Propofol, AIVOC

Keywords : Entropy monitoring, Cerebral aneurysm, Target controlled infusion system, Propofol


Plan


© 2007  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 106-107 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation d'une colle liquide pour la fixation des cathéters périnerveux périphériques
  • S. Bloc, T. Garnier, L. Mercadal, M. Roy, G. Dhonneur
| Article suivant Article suivant
  • Gestion des voies aériennes pour détresse respiratoire aiguë chez un patient présentant une sténose trachéale sévère
  • J. Laoutid, S. Zidouh, M. Meziane, A. Htit, N. Drissi Kamili

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.