Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nécrose cutanée palpébrale secondaire à une injection de xylocaïne adrénalinée - 15/02/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.09.008 
S. Yakoubi , L. Knani, F. Touzani, N. Ben Rayana, F. Krifa, H. Mahjoub, M. Ghorbel, F. Ben Hadj Hamida
Service d’ophtalmologie, CHU Farhat Hached, rue Ibn-El-Jazzar, 4000 Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Quatre patients, deux femmes âgées de 50 et de 67ans, un homme de 36ans et un enfant de cinq ans, ont présenté une nécrose cutanée suite à une anesthésie locale par la xylocaïne adrénalinée à 2 %. Dans trois cas, l’anesthésie était pratiquée avant la suture d’une plaie palpébrale et la nécrose intéressait la paupière supérieure. Dans un cas, l’anesthésie était pratiquée avant une biopsie de l’artère temporale. Une nécrose cutanée de toute la peau temporale était observée. Dans tous les cas, une excision chirurgicale de la nécrose était réalisée. Deux patients ont présenté une surinfection bactérienne, traitée par des antibiotiques par voie générale avec une bonne évolution. La nécrose des extrémités secondaire à une injection d’une solution adrénalinée est une complication rare. Longuement décrite au niveau des doigts et bien connue des dermatologues, elle est due à un spasme vasculaire prolongé. Elle se voit surtout après injection d’une trop grande quantité chez des sujets à risque (artérite, syndrome de Raynaud). Au niveau des paupières, peu de cas ont été rapportés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Four patients (two women aged 50 and 67 years, a 36-year-old man, and a 5-year-old child) presented with necrosis of the eyelid after local anesthesia using 2% lidocaine with epinephrine. In three cases, the anesthesia was administered prior to suturing an eyelid laceration, and the necrosis involved the upper lid; in one case, the anesthesia was administered prior to temporal artery biopsy. Surgical debridement of the necrotic tissue was performed in all cases. Three patients developed a bacterial superinfection treated with systemic antibiotics with good results. Necrosis of the eyelid is a rare complication occurring after local anesthesia using lidocaine with epinephrine. Most dermatologists refrain from use of epinephrine with local anesthetics for digital blocks. Necrosis is due to prolonged vasoconstriction of arteries. It is observed especially commonly in patients at increased risk (arteritis, Raynaud’s phenomenon and severe microvascular diseases). In the eyelid, few cases have been reported.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nécrose, Paupières, Lidocaïne, Épinephrine

Keywords : Necrosis, Eyelid, Lidocaine, Epinephrine


Plan


 Communication orale présentée lors du 114e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2008.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 2

P. 113-116 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison du traitement par injections intravitréennes de ranibizumab à la photothérapie dynamique dans la néovascularisation choroïdienne compliquant la myopie forte
  • G. Dethorey, N. Leveziel, F. Lalloum, R. Forte, B. Guigui, G. Querques, A. Glacet-Bernard, G. Soubrane, H.É. Souied
| Article suivant Article suivant
  • « Teddy bear granuloma », une pathologie rare : à propos du cas d’un enfant de trois ans
  • B. Batta, A. Robin, J.-L. George, K. Angioi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.