Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les profils de photoablation cornéenne en chirurgie réfractive. Partie 1 : la quête de l’excellence - 15/02/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.09.004 
D. Smadja a, , b , G. Reggiani-Mello b, c, D. Touboul a, J. Colin a
a Unité de segment antérieur et de chirurgie réfractive, service d’ophtalmologie, hôpital Pellegrin, centre hospitalier universitaire de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux cedex, France 
b Cole Eye Institute, Refractive surgery department, Cleveland Clinic, 9500 Euclid avenue, Cleveland, 44195 Ohio, États-Unis 
c Federal University of Paran Rua XV de Novembro, 1299, CEP 80.060-000, Curitiba, Brésil 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Discuter les différents profils d’ablation en chirurgie réfractive, leurs caractéristiques techniques, les résultats cliniques et leurs limitations.

Matériel et méthodes

Revue de la littérature.

Résultats

Avec l’émergence de la technologie basée sur le front d’onde, de nouveaux profils de photoablation ont été développés, permettant la personnalisation des traitements réfractifs et la diminution des symptômes visuels nocturnes qui entachaient la réputation des chirurgies réfractives. De nombreuses études comparant ces nouveaux traitements ou les différentes plateformes excimer ont été publiées dans la littérature ces dix dernières années. Cependant, ces nouveaux algorithmes de traitement ont-ils démontré une réelle supériorité par rapport au traitement conventionnel en termes de performances visuelles ?

Conclusion

Malgré les avancées technologiques, et l’amélioration des résultats visuels par les photoablations personnalisées par rapport aux photoablations conventionnelles, la promesse de l’excellence en termes de performance visuelle n’a pas encore été atteinte avec ces différentes technologies. L’émergence d’une nouvelle technologie basée sur le « ray tracing » est actuellement en cours d’étude et pourrait théoriquement produire un profil d’ablation personnalisée idéal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To provide an overview of the clinical results of various ablation profiles and discuss their technical characteristics and limitations.

Materials and methods

Literature review.

Results

With the emergence of wavefront technology, new photoablation profiles have been developed, allowing for customization of refractive treatments and reduction of nocturnal visual symptoms, which adversely affect the reputation of refractive surgery. Over the past decade, several comparative studies have been published in the literature aiming to demonstrate either the superiority of wavefront-guided correction over conventional, or one laser platform over another. However, has an ideal treatment algorithm really emerged from these studies? Does one ablation profile clearly demonstrate superiority over another, in terms of visual performance?

Conclusion

Despite technological advances as well as improved visual results for custom versus conventional photoablation, the promise of excellence in visual performance has not been achieved with these various technologies. The concept of an individualized eye model has emerged recently, based on an optical ray tracing algorithm, and could theoretically provide an ideal ablation profile, thus fulfilling the promise of “supernormal vision”.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie réfractive, Photoablation cornéenne, Traitements aberrométriques, Topographie, Traitements asphériques

Keywords : Refractive surgery, Ablation profiles, Wavefront guided, Topography guided, Wavefront optimized, Aspheric treatment


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 2

P. 126-135 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Neuropathie optique rétrobulbaire et lymphome malin non hodgkinien
  • E. Finke, R. Hage, A. Donnio, C. Bomahou, J. Guyomarch, C. Sutter, E. Ventura, H. Merle
| Article suivant Article suivant
  • Plaies et corps étrangers du segment postérieur
  • S. Baillif, V. Paoli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.