Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

RÉALITÉ LT : Recherche Épidémiologique sur l’Activité de la Loxapine et ses Indications en Thérapeutique quotidiennE lors d’une utilisation à Long Terme. Étude pharmacoépidémiologique : sémiologie et stratégie thérapeutique d’une population de patients présentant des troubles schizophréniques traités par loxapine - 01/03/12

Doi : 10.1016/j.encep.2011.11.001 
F.-R. Cousin a, , J.-C. Samuelian b, M. Saoud c, L. Schmitt d, M.-N. Vacheron e, P. Vidailhet f, J. Augendre g, M. Walter h, I. Tonelli i, J.-C. Pascal g
a Pôle psychiatrie, CHI Poissy-Saint-Germain-en-Laye, 20, rue Armagis, 78105 Saint-Germain-en-Laye, France 
b Hôpital de La-Conception, 13385 Marseille, France 
c Centre hospitalier Le-Vinatier, 69677 Bron, France 
d Centre Casselardit, 31059 Toulouse, France 
e Centre hospitalier Sainte-Anne, 75014 Paris, France 
f Hôpital universitaire civil, 67091 Strasbourg, France 
g EPS Erasme, 92160 Antony, France 
h CHU Brest, 29820 Bohars, France 
i Laboratoires Eisai, 92095 La-Défense, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Une étude pharmacoépidémiologique observationnelle, prospective, nationale, multicentrique : RÉALITÉ LT a permis d’analyser les données cliniques et les modalités d’utilisation de la loxapine chez une population de 645 patients souffrant de schizophrénie et traités par cet antipsychotique depuis au moins quatre mois. L’étude s’est déroulée sur un semestre avec recueil des caractéristiques sociodémographiques, cliniques (sous-types et formes évolutives de schizophrénie), thérapeutiques, de tolérance et d’observance. Ces données ont été comparées à une précédente étude RÉALITÉ et aux résultats d’autres études naturalistiques de patients schizophrènes traités. Les résultats confirmaient la validité de la population d’étude : ancienneté de la psychose (50 % au-dessus de dix ans) et du traitement par loxapine (28 mois), formes paranoïde et désorganisée prédominantes (80 %), fréquence des comorbidités addictives. Le respect des recommandations quant au bon usage de la loxapine : posologie entre 75 et 200mg par jour majoritaire (moyenne : 168,4mg), monothérapie antipsychotique (27 %) maintenue au long cours avec stabilité posologique (69 %), le bon profil de tolérance avec peu d’effets secondaires extrapyramidaux moins de 9 %, peu de troubles métaboliques ; ces effets secondaires étaient corrélés avec des coprescriptions de plusieurs antipsychotiques. Quant à l’observance, elle était jugée bonne dans quatre cas sur cinq.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Data concerning the clinical and therapeutic characteristics of patients with schizophrenia treated by antipsychotic in naturalistic conditions are useful. Two national pharmacoepidemiological studies were conducted in France, a retrospective survey RÉALITÉ and a prospective study RÉALITÉ LT, to examine the use of loxapine, first in acute and chronic psychotic states and second in long-term treatment prescribed for patients with schizophrenia.

Aim of study

The aim of RÉALITÉ LT is to specify the clinical characteristics of schizophrenic patients treated by loxapine for at least 4months and the description of the methods of use of this antipsychotic medication during a 6-month follow-up in “real life” conditions.

Design of study

RÉALITÉ LT is an epidemiologic, observational, longitudinal, prospective (during a half-year period), multicenter and national study of the prescription of loxapine in routine clinical practice. For this study, 645 patients with schizophrenia treated by loxapine were recruited, assessed by PANSS, CGI, GAF, MeDra-SOC-PT for side effects and Girerd questionnaire for compliance; statistical analysis used SAS 9.2.

Results

Six hundred and forty-five adult patients were included and assessed at inclusion, month 3 and 6. These patients were mostly male (69%), with an average age of 41, inactive (68%), lonely with no child (79%), under psychiatric care for more than 5years (81%), less than one third were inpatients. The subtypes of schizophrenia were paranoid (59%), disorganised (21%), undifferentiated or residual (10%), the outcome of psychotic illness was episodic (50%) or continuous (33%). The daily mean dosage of loxapine was 168,4mg/d, in antipsychotic loxapine monotherapy (27%) or in combination with other antipsychotics (63%); it was often associated with psychotropic medications (anxiolytic [72%], antidepressant [21%], normothymic [19%]). The stability of the dosage of loxapine during the 6months follow-up (60%) was associated with strict loxapine monotherapy or antipsychotic monotherapy (loxapine associated with other psychotropic medication). Safety, side effects and compliance were compared with previous studies.

Discussion and conclusion

These results are discussed, comparing the two pharmacoepidemiological studies RÉALITÉ and RÉALITÉ LT, loxapine is used in compliance with the two indications (smpc) and French guidelines (HAS, Haute Autorité de santé).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antipsychotique, Association d’antipsychotiques, Étude observationnelle, Loxapine, Pharmacoépidémiologie, Schizophrénie, Traitement au long cours

Keywords : Antipsychotic, Long-term treatment, Loxapine, Pharmacoepidemiology, Observational study, Polypharmacy, Schizophrenia


Plan


© 2011  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 1

P. 64-74 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Revue des cas d’allongements du QTC et de torsades de pointe chez des patients traités par méthadone
  • X. Laqueille, S. Richa, H. Kerbage, C. Scart-Gres, M.-P. Berleur
| Article suivant Article suivant
  • Pratiques thérapeutiques dans la prise en charge des patients souffrant de troubles bipolaires en France. Étude TEMPPO
  • P. Nuss, W. de Carvalho, P. Blin, R. Arnaud, A. Filipovics, J.-Y. Loze, A. Dillenschneider

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.